L’as­so­cia­tion du châ­teau a été dis­soute

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pays D'astrée -

L’as­so­cia­tion du châ­teau a te­nu sa der­nière as­sem­blée gé­né­rale, mer­cre­di 20 jan­vier, avant de pro­cé­der à sa dis­so­lu­tion.

La réunion s’est te­nue dans une at­mo­sphère ten­due et émou­vante à la fois. Une qua­ran­taine de per­sonnes a sui­vi les rap­ports pré­sen­tés par le bu­reau en pré­sence de Pierre­Jean Ro­chette, maire, et Chr is­tophe Combe, élu mu­ni­ci­pal. Da­nièle Moul­lier a pré­sen­té le tra­vail ac­com­pli du­rant presque 40 ans : « Le châ­teau de Boën est pas­sé de de­meure en pé­ril à châ­teau mu­sée avec par­fois plus de 5.000 vi­si­teurs. » tés lo­cales, dé­par­te­men­tales, ré­gio­nales, nationales et européennes lors de la créa­tion du mu­sée et de la mé­dia­thèque. Elle a ani­mé le lieu en or­ga­ni­sant ani­ma­tions, ex­po­si­tions, etc.

Da­nièle Moul­lier a re­tra­cé les faits qui ont conduit à la dis­so­lu­tion. Se­lon elle, « la mu­ni­ci­pa­li­té n’a ja­mais in­for­mé l’as­so­cia­tion de sa dé­ci­sion de n’ou­vrir qu’un di­manche par mois. Les membres de l’as­so­cia­tion se sont vus in­ter­dir l’uti­li­sa­tion de la photoco­ pieuse du mu­sée. La mu­ni­ci­pa­li­té était ab­sente et non ex­cu­sée, le jour de la ve­nue de la Consule gé­né­rale du Por­tu­gal à l’oc­ca­sion d’une ex­po­si­tion. En bref, un manque ab­so­lu de com­mu­ni­ca­tion et de concer­ta­tion, un manque de consi­dé­ra­tion et la né­ga­tion de tra­vailler en­semble. »

Les adhé­rents ont en­suite vo­té la dis­so­lu­tion par 29 voix pour et deux abs­ten­tions. An­toine Cui­si­ nier, se­cré­taire, en a évo­qué les consé­quences, no­tam­ment le leg au mu­sée du ma­té­riel d’ani­ma­tion et au­dio­vi­suel ain­si que la col­lec­tion de ta­bleaux.

Suite à la ques­tion d’une adhé­rente, Pierre­Jean Ro­chette s’est ex­pri­mé : « Je ne re­nie pas le tra­vail de l’as­so­cia­tion et j’ai une ver­sion des faits dif­fé­rente. La dis­so­lu­tion, c’est votre dé­ci­sion, ce n’est pas la nôtre. Je n’en suis pas à l’ori­gine. »

« Un manque de com­mu­ni­ca­tion avec la nou­velle mu­ni­ci­pa­li­té »

DIS­SO­LU­TION.

Des membres tristes mais fiers de lais­ser à la col­lec­ti­vi­té un bien de grande va­leur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.