L’ac­ces­si­bi­li­té : un tra­vail de longue ha­leine, obli­ga­toire

164 éta­blis­se­ments re­ce­vant du pu­blic doivent être mis aux normes, com­merces com­pris

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Monts Du Lyonnais -

Her­vé Las­sa­blière a réuni la com­mis­sion char­gée de l’ac­ces­si­bi­li­té dans les lieux et éta­blis­se­ments re­ce­vant du pu­blic le 18 jan­vier, afin de faire le point sur l’avan­cée des chan­tiers au re­gard de la loi vo­tée en 2005. Cette com­mis­sion réunit des élus, des re­pré­sen­tants des ser­vices tech­niques, des com­mer­çants et des per­sonnes han­di­ca­pées, membres de l’Adapei et de l’hô­pi­tal lo­cal.

L’exi­gence lé­gis­la­tive touche au­tant le sec­teur pu­blic que le sec­teur pri­vé mais Cha­zelles est bon élève en la ma­tière. On se rap­pelle la re­mise du Tro­phée qui, il y a dix ans dé­jà, la consa­crait comme pion­nière.

164 éta­blis­se­ments re­ce­vant du pu­blic ont été re­cen­sés sur la com­mune : com­merces, ca­bi­nets mé­di­caux, en­tre­prises… Au 31 dé­cembre der­nier, chaque bâ­ti­ment non conforme de­vait faire l’ob­jet d’une de­mande de dé­ro­ga­tion ou être ins­crit dans un agen­da de mise en ac­ces­si­bi­li­té pro­gram­mée. Onze ont dé­po­sé des Adap (agen­da d’ ac­ces­si­bi­li­té pro­gram­mée) pour ins­crire ces tra­vaux dans un dé­lai de trois à six ans, dix ont ob­te­nu une dé­ro­ga­tion du pré­fet face à l’im­pos­si­bi­li­té de réa­li­ser l’ac­ces­si­bi­li­té en rai­son de marches d’es­ca­lier ou d’étroi­tesse du trot­toir… 22 ont une de­mande de dé­ro­ga­tion en cours, cinq ont al­lé­gué des ré­ponses di­verses te­nant à un dé­mé­na­ge­ment ou un ar­rêt de l’ac­ti­vi­té pour vente ou re­traite. 59 ré­ponses étaient conformes à l’exi­gence. Il s’agit donc de vé­ri­fier les rai­sons qui en ont conduit 57 à ne pas ré­pondre.

Des coûts non né­gli­geables mal­gré les in­ter­ven­tions en ré­gie

La com­mune a elle­même pro­cé­dé à dif­fé­rents tra­vaux : au gym­nase Fri­son­Roche avec la pose de por­te­man­teaux à la hau­teur re­quise, au gym­nase Pierre­De­ni­zot avec la sup­pres­sion du sas, la ré­fec­tion du sol d’en­trée et l’ac­cès aux douches, à la Mai­son des tilleuls avec un chan­ge­ment de portes et la re­prise du res­saut d’en­trée mais sur­tout la créa­tion d’une rampe d’ac­cès entre la cour et le bâ­ti­ment avec réa­li­sa­tion d’un WC pour han­di­ca­pés et d’un bu­reau en rez­de­chaus­sée.

La plu­part de ces tra­vaux, bien qu’ef­fec­tués en ré­gie par les em­ployés mu­ni­ci­paux, ont en­gen­dré 11.000 € de frais pour le gym­nase et 27.752 € pour la Mai­son des tilleuls. La dis­cus­sion a per­mis de no­ter quelques points sen­sibles à vé­ri­fier : le nou­veau che­min pié­ton­nier condui­sant à la zone de ren­contre de l’Ate­lier­mu­sée du cha­peau, le trot­toir de la rue Isi­dore­Du­casse près de l’Adapei et même l’en­trée de l’hô­pi­tal lo­cal.

La mu­ni­ci­pa­li­té pour­sui­vra ses ef­forts en 2016, mais les lieux et les bâ­ti­ments à sa charge sont très nom­breux. La mise aux normes des WC pu­blics et l’ac­cès doux à la Cha­pel­le­rie par le centre­ville sont bud­gé­tés. La prio­ri­té se­ra don­née à l’école les Pe­tits cha­pe­liers tan­dis que la ré­flexion se pour­suit pour le jar­din pu­blic et sur­tout pour le ci­né théâtre.

AC­CES­SI­BI­LI­TÉ. La com­mis­sion s’est réunie pour faire le point sur ce qui est réa­li­sé et ce qui doit l’être.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.