Des pe­tits hommes Verts face aux Mar­tiens

L’ASSE ac­cueille un Pa­ris­Saint­Ger­main, di­manche (21 heures), qui bat tous les re­cords

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Sports - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Les Pa­ri­siens do­minent ou­tra­geu­se­ment tous les clas­se­ments de Ligue 1. Les Verts, eux, sont en­glués dans un mer­ca­to hi­ver­nal qui pour­rait tour­ner au fias­co.

De­puis le week­end pas­sé où deux Lyon­nais ont été aver­tis lors de « l’Olym­pi­co » entre l’OL et Mar­seille ( 1 à 1), le Pa­risSaint­Ger­main est même lea­der du clas­se­ment du fair­play, seule hié­rar­chie que le club de la ca­pi­tale ne do­mi­nait pas en­core dans l’Hexa­gone…

L’ASSE, 2e équipe à do­mi­cile der­rière… le PSG

Ce di­manche, l’ AS SaintÉ­tienne va af­fron­ter ce qui se fait de mieux dans notre cham­pion­nat. Qua­si­ment des Mar­tiens. Lea­der de la Ligue 1 avec… 21 points d’avance sur l’AS Mo­na­co, son pour­sui­vant ­ mais ce qua­li­fi­ca­tif est­il vrai­ment adap­té ? ­ le PSG écrase tout sur son pas­sage. Meilleure at­taque, meilleure dé­fense, meilleure équipe à l’ex­té­rieur, meilleure for­ma­tion de la pre­mière pé­riode comme de la deuxième et meilleure équipe à do­mi­cile de­vant… l’ASSE.

Ouf, voi­là un mo­tif pour faire sem­blant de croire que les hommes de Ch­ris­tophe Gal­tier peu­ vent faire « trem­blot­ti­ner » les Pa­ri­siens dans leur antre du sta­ de Geof­froy­Guichard. De­puis le dé­but de cette sai­son 2015/2016, neuf fois sur dix les Fo­ré­ziens ont mar­qué au moins un but à do­mi­cile. L’Olym­pique de Mar­seille est la der­nière for­ma­tion vi­si­teuse à être re­par­tie du Fo­rez sans avoir concé­dé de réa­li­sa­tion. Les Lo­rien­tais, eux, sont les der­niers à avoir trom­pé Ke­vin Trapp en dé­pla­ce­ment. Le gar­dien de but al­le­mand de Pa­ris reste sur quatre matches à l’ex­té­rieur sans s’être in­cli­né. Quant aux Verts, ils n’ont plus bat­tu cet ad­ver­saire pa­ri­sien de­puis 2008 dans le Chau­dron, soit six dés­illu­sions consé­cu­tives en L 1 et huit, toutes com­pé­ti­tions confon­dues.

Loïc Perrin en­core bles­sé

In­utile d’écrire que le PSG se­ra lar­ge­ment fa­vo­ri de cette 37e confron­ta­tion de l’his­toire dans le Fo­rez. Sur­tout que l’ar­ma­da de Laurent Blanc se pré­sente alors que l’ASSE vit un dé­but d’an­née dé­li­cat. La pi­teuse qua­li­fi­ca­tion de jeu­di der­nier en 16e de fi­nale de Coupe de France face à l’AC Ajac­cio (2 à 1 a.p., les Verts iront à Troyes en 8e de fi­nale) et le mo­deste nul ra­me­né de Reims (1 à1), di­manche der­nier ( avec la nou­velle bles­sure de Loïc Perrin), n’ont pas per­mis de re­la­ti­vi­ser la sor­tie mé­dia­tique de Ch­ris­tophe Gal­tier et l’em­bal­le­ment qui a sui­vi.

En lâ­chant que cer­tains al­laient « prendre la porte » ou se re­trou­ver avec la ré­serve, l’en­traî­neur sté­pha­nois a don­né un sa­cré coup de pied dans la four­ mi­li ère d’ une tren­taine de joueurs pro­fes­sion­nels. C’est trop. Beau­coup trop. Pour la masse sa­la­riale comme une saine concur­rence. Per­sonne n’a for­cé Ben­ja­min Cor­gnet, Mus­ta­pha Bayal Sall, Jé­ré­my Clé­ment ou en­core No­lan Roux à pour­suivre, res­ter ou à ve­nir dans le Fo­rez. Les for­cer main­te­nant à par­tir avant lun­di pro­chain semble pré­somp­tueux. Mais le ma­laise est là, bien pal­pable.

PHO­TO D’AR­CHIVES : FRAN­CIS CAMPAGNONI

ASSE/PSG. Par­mi les duels at­ten­dus di­manche, ce­lui entre Thia­go Mot­ta et Fabien Le­moine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.