La fin d’une énorme ré­no­va­tion au Lion blanc

Le groupe Par­touche a dé­bour­sé 1,4 mil­lion d’eu­ros de tra­vaux en 2015

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale - Lae­ti­tia Co­hen­det

Le ca­si­no de Saint-Gal­mier a fait peau neuve en 2015. Les es­paces ré­cep­tifs, tou­jours en chan­tier, se­ront li­vrées le 15 mars. D’ici là, les ha­bi­tués pro­fitent de l’agran­dis­se­ment.

1,4 mil­lion d’eu­ros. Le groupe Par­touche a lar­ge­ment dé­pen­sé, en 2015, pour ré­no­ver le ca­si­no ins­tal­lé villa Ramel, à SaintGal­mier. Ré­fec­tion du hall d’ac­cueil, épu­ré pour re­trou­ver les murs d’ori­gine, agran­dis­se­ment de la ligne de caisses, ré­or­ga­ni­sa­tion du bar, ou­ver­ture des pers­pec­tives… Les chan­tiers ont to­ta­le­ment mo­di­fié la confi­gu­ra­tion de l’éta­blis­se­ment.

Le res­tau­rant, do­té de 48 cou­verts, a ga­gné en pra­ti­ci­té et a dé­jà fait ses preuves : 900 re­pas ont été ser­vis en jan­vier. Mais les ef­forts ont sur­tout por­té sur les es­paces de jeux pour ac­cueillir et dé­li­mi­ter les 125 ma­chines à sous, les six postes de rou­lette élec­tro­nique, les quatre tables dé­diées au black­jack, à la rou­lette an­glaise et à l’ul­ti­mate texas po­ker.

Seule la par­tie “es­paces ré­cep­tifs” est tou­jours in­ter­dite d’ac­cès au pu­blic. Le temps pour les ou­vriers de dé­po­ser toute la mo­quette, d’écar­ter les ten­tures vieillis­santes et de ra­fraî­chir les pein­tures. « Nous en pro­fi­te­rons, glisse Louis Ley­dier, di­rec­teur du Ca­si­no, pour re­faire la cage d’es­ca­lier et dé­ pla­cer la scène de la grande salle Ta­ra. Jus­qu’ici les mu­si­ciens se pro­dui­saient de­vant la baie vi­trée et le pu­blic ne pou­vait pro­fi­ter du pay­sage ». Fin pro­gram­mée du chan­tier au 15 mars. Un sou­la­ge­ment pour les usa­ gers dont les ha­bi­tudes ont été bou­le­ver­sées du­rant presque douze mois. D’au­tant que l’éta­blis­se­ment a dû su­bir, du­rant la même pé­riode, de sé­rieuses nui­sances ex­té­rieures. « Les tra­vaux réa­li­sés sur les conduites de gaz, bou­le­vard Ga­briel­Cou­sin, nous ont beau­coup pé­na­li­sés, dé­plore le di­rec­teur. Sans comp­ter ceux en­tre­pris sur la voie de che­min de fer (la route ve­nant de l’hip­po­drome a été cou­pée plu­sieurs se­maines, N.D.L.R.). Pen­dant quatre à cinq mois, notre clien­tèle de jour a pra­ti­que­ment dis­pa­ru. »

Mais Louis Ley­dier reste op­ti­miste. Il sait pou­voir comp­ter sur une clien­tèle fi­dèle, at­ta­chée au cadre fa­mi­lial et co­sy de la mai­son mais aus­si au pa­tron. « Cer­tains ha­bi­tués m’ont sui­vi de­puis le Sud, ex­plique­t­il. Ils ha­bitent La Cio­tat et Mar­seille mais ne manquent ja­mais un ar­rêt à Saint­Gal­mier lors­qu’ils partent en va­cances. On est di­rec­teur, ils sont joueurs, mais des liens se créent. »

Le Ca­si­no, hier temple de jeu, est de­ve­nu un lieu de vie, à l’image des thés dan­sants. « Nous sommes aus­si très dé­pen­dants de l’ac­ti­vi­té alen­tour. Lorsque le ca­si­no de Lyon était en tra­vaux, en 2013, nous avons eu énor­mé­ment de de­mandes des Monts du Lyon­nais pen­dant dix­huit mois. Nous avons gar­dé cer­tains joueurs de pas­sage. »

Do­tés de nou­velles te­nues et for­més à de nou­velles mé­thodes, les 62 em­ployés de la struc­ture re­partent d’un bon pied. De no­vembre à jan­vier, la fré­quen­ta­tion du ca­si­no a bon­di de 9 % par rap­port à l’an der­nier.

Chute de la fré­quen­ta­tion en 2015

DI­REC­TEUR. Louis Ley­dier au­près de la rou­lette élec­tro­nique, nou­veau phé­no­mène d’at­trac­tion à Saint-Gal­mier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.