Le RPI pour­rait perdre une classe en 2016

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrisonnais -

Le RPI (re­grou­pe­ment pé­da­go­gique in­ter­com­mu­nal) de Chal­ma­zel/Jean­sa­gnière/Saint­Georges­enCou­zan semble être dans le vi­seur de l’Ins­pec­tion d’aca­dé­mie. La fer­me­ture d’une des deux classes de l’école à la ren­trée sco­laire de sep­tembre a été évo­quée lors de la réunion du co­mi­té tech­nique spécial dé­par­te­men­tal (CTSD) ven­dre­di 29 jan­vier. Ren­contre avec le maire de Chal­ma­zel­Jean­sa­gnière.

Que pen­sez-vous de cette pos­sible fer­me­ture de classe à l’école ? Nous sommes sur la sellette de­puis trois ans. Dans le dé­par­te­ment, on parle de 21 fer­me­tures pour 24 ouvertures : on est loin de ce qu’avait an­non­cé le gou­ ver­ne­ment concer­nant la créa­tion de postes sup­plé­men­taires. Ce­la me laisse du­bi­ta­tif.

Quel est votre sen­ti­ment en tant que maire ? Notre com­bat de tous les jours pour main­te­nir notre qua­li­té de vie n’est pas pris en compte par les gens de l’ins­pec­tion d’aca­dé­mie. On a par­fois l’im­pres­sion de bras­ser du vent.

Cette éven­tuelle fer­me­ture d’une classe pour­rait-elle avoir des consé­quences sur la vile du vil­lage ? Oui car nous nous sommes bat­tus avec Saint­Georges­enCou­zan pour avoir une crèche ; cette pas­se­relle est en grand dan­ger car dans notre mi­lieu ru­ral, nous n’avons pas d’as­sis­tantes ma­ter­nelles. À terme, ce­la va nous po­ser des pro­blèmes que nous de­vrons ré­gler par nous­mêmes et c’est in­ad­mis­sible !

Êtes-vous ré­si­gné ? Pas du tout, bien au contraire. Nous al­lons nous battre pour notre vil­lage et notre école. Comme dans le jeu d’échecs, nous ne sommes pas en­core mat et la ré­sis­tance va s’or­ga­ni­ser sous peu…

VALÉRY GOUT­TE­FARDE. « On va or­ga­ni­ser la ré­sis­tance », pré­vient le maire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.