Une Saint-Mar­ti­noise dans l’aven­ture

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pays Forézien -

Ma­rie­Cé­cile Mi­chel a 19 ans. Elle ha­bite SaintMar­tin­Les­tra et s’est in­ves­tie comme sa­peur­pom­pier bé­né­vole au centre de se­cours du vil­lage. Gwe­naëlle Bab­bi, 22 ans, vit près de Roanne. Ses deux jeunes femmes se connaissent de­puis leur ad­mis­sion à l’école d’in­fir­mière de Lyon, en 2014.

Du­rant leur deuxième an­née de la for­ma­tion, les étu­diants doivent par­ti­ci­per à une mis­sion hu­ma­ni­taire. Pour Ma­rie­Cé­cile et Gwe­naëlle, un re­por­tage qui a été l’élé­ment dé­clen­cheur. Le raid 4L Tro­phy et son ac­tion so­li­daire se­ra leur pro­jet.

Une for­mi­dable aven­ture hu­maine

Ma­rie­Cé­cile et Gwe­naëlle ont ren­dez­vous à Biar­ritz, jeu­di 18 fé­vrier à 14 heures, pour prendre le dé­part du 19e raid qui, après une tra­ver­sée de l’Es­pagne, se ter­mi­ne­ra à Mar­ra­kech. Dix jours d’aven­ture avec une Re­nault 4L rem­plie de ma­té­riels et de four­ni­tures sco­laires pour les en­fants dé­mu­nis du Ma­roc.

Il fau­dra évi­ter les pièges du dé­sert où ne manque­ ront pas de s’ensabler quelques voi­tures, pa­rer aux pannes mé­ca­niques et c’est là que le mot « en­traide » pren­dra tout son sens. La fi­na­li­té est de fran­chir la ligne d’ar­ri­vée et de re­mettre les dons à l’as­so­cia­tion En­fants du dé­sert.

Le sou­tien de la fa­mille et des proches s’est fait tout na­tu­rel­le­ment pour les pré­pa­ra­tifs. Une fois la voi­ture trou­vée, les deux pa­pas ont re­trous­sé leurs manches pour chan­ger des pièces du mo­teur, ra­jou­ter un deuxième ra­dia­teur, ins­tal­ler un équi­pe­ment adap­té (fu­sée de dé­tresse, ex­tinc­teur, sangles de re­mor­quage…) et faire une sé­rie d’amé­na­ge­ments in­dis­pen­sables pour es­pé­rer fi­nir la cour­ se. Sans ou­blier la pein­ture avant la pose des au­to­col­lants. Mais il semble que le plus dif­fi­cile pour les deux par­ti­ci­pantes soit de trou­ver les fonds.

Tous im­pli­qués dans les pré­pa­ra­tifs

Bien qu’il s’agisse d’un pro­jet hu­ma­ni­taire in­clus dans le pro­gramme de for­ma­tion des in­fir­mières, il reste coû­teux (en moyenne 7.000 N.D.L.R.) et dé­ni­cher des spon­sors ou col­lec­ter les dons n’est pas si simple. Bien sûr, l’aide de Béa­trice et My­riam, les deux ma­mans, est la bien­ve­nue quand il s’agit de com­mu­ni­ca­tion ou en­core d’or­ga­ni­ser une soi­rée qui va per­mettre de ré­cu­pé­rer quelques de­niers.

L’en­tou­rage compte aus­si avec, par exemple, du ma­té­riel of­fert par le centre de se­cours, la re­cette sur la vente de pâ­tés par le Club des jeunes ou en­core les ta­lents d’un co­pain cui­si­nier qui s’oc­cupe du re­pas de la soi­rée.

RAID. La Re­nault 4L de Ma­rie-Cé­cile et de Gwe­naëlle est prête pour l’aven­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.