L’ASSE com­plè­te­ment à l’ouest

Deux dé­pla­ce­ments (Rennes et Bor­deaux) pour des Verts qui ne sont pas à l’aise loin du Fo­rez

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Sports - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Après l’af­fiche face au Pa­ris-Saint-Ger­main, l’ASSE va en­chaî­ner deux dé­pla­ce­ments à Rennes et Bor­deaux (et même trois avec la Coupe de France, à Troyes) alors que cette équipe ne voyage pas bien. Pré­oc­cu­pant.

l y a eu des vic­toires qui n’in­cli­naient pas vrai­ment à l’op­ti­misme et voi­ci main­te­nant une dé­faite plu­tôt… en­cou­ra­geante !

Certes, l’AS Saint­Étienne s’est in­cli­née face au Pa­ris­Saint­Ger­main, di­manche der­nier au stade Geof­froy­Guichard (2 à 0) mais les joueurs de Ch­ris­tophe Gal­tier ont li­vré une ren­contre pleine et dé­ter­mi­née, au point de bous­cu­ler les Pa­ri­siens pen­dant près d’une heure. À tel point aus­si que cette dixième dé­faite de l’exer­cice en cours (soit au­tant que le Stade de Reims qui était re­lé­gable avant la 24e jour­née qui a dé­bu­té dès ce mar­di) est plus ras­su­rante que le match nul ra­me­né de Cham­pagne jus­te­ment (1 à 1), après quatre­vingt­dix mi­nutes brouillonnes.

Autre pa­ra­doxe, le sché­ma en 5­2­3 pro­po­sé par l’en­traî­neur sté­pha­nois face au PSG, dis­po­si­ tif dé­jà tes­té une se­maine plus tôt, a per­mis aux Verts d’ob­te­nir plus d’oc­ca­sions de but que dans une confi­gu­ra­tion en 4­4­2 ou en 4­3­3. Ke­vin Mal­cuit et Franck Ta­ba­nou sont di­recte­ ment à l’ori­gine de cette per­for­mance. Le gros tra­vail, dé­fen­sif et of­fen­sif, réa­li­sé par l’an­cien Nior­tais et le dé­fen­seur prê­té par Swan­sea jus­qu’en juin pro­chain, laisse­t­il es­pé­rer une ver­sion moins fri­leuse de l’équipe pour la suite ? Non à en croire Ch­ris­tophe Gal­tier qui a dé­jà pré­ve­nu qu’il ne re­con­dui­rait pas ce sché­ma… dans l’im­mé­diat. A prio­ri, pas face au Stade ren­nais, ce jeu­di, pour la der­nière af­fiche de la 24e étape du cham­pion­nat.

Une dé­cen­nie de dés­illu­sions à Rennes

En fait, toute la ques­tion est de sa­voir si quelques in­di­vi­dua­li­tés sont ca­pables de ré­édi­ter une telle pres­ta­tion pour ti­rer toute l’équipe der­rière elles. Voi­là bien long­temps que les sup­por­ters n’avaient plus vu Re­naud Co­hade à un tel ni­veau, de jeu et d’en­vie. Sans ou­blier que le mi­lieu de ter­rain re­ve­nait de plu­sieurs mois d’ab­sence liée à une grave bles­sure. Jean­Ch­ris­tophe Ba­he­beck semble aus­si mon­ter en puis­sance. De bon au­gure pour les pro­chains ren­dez­vous sans, tou­te­fois, au­cune cer­ti­tude puisque l’ASSE ver­sion 2015/2016 a ra­re­ment en­chaî­né plu­sieurs ren­contres de bon ni­veau tech­nique.

Le dé­fi est double, voire triple, puisque les Verts vont abor­der deux dé­pla­ce­ments consé­cu­tifs alors qu’ils ne sont pas à l’aise loin du Fo­rez. Pra­ti­que­ment re­lé­gables même (une lon­gueur de­vant Tou­louse, 18e de cette hié­rar­chie des matches à l’ex­té­rieur, avant son match de ce mer­cre­di à Nice). Les Fo­ré­ziens n’ont tou­jours pas ga­gné en dé­pla­ce­ment de­puis le suc­cès de fin sep­tembre à Troyes (1 à 0).

Mus­ta­pha Bayal Sall et les siens se­raient bien ins­pi­rés de re­ve­nir de Bre­tagne avec un ou trois points car le voyage au stade Mat­mut At­lan­tique de Bor­deaux pour­rait être plus dé­li­cat à né­go­cier que ce­lui au Roaz­hon park de Rennes (lire ci­des­sous).

Jus­qu’ici, les Rouge et Noir se sont ré­vé­lés plus per­for­mants en dé­pla­ce­ment que sur leur ga­zon où ils ont tra­ver­sé une longue pé­riode de trois mois sans vic­toire. Un pas­sage à vide qui a pe­sé dans le ré­cent li­mo­geage de Phi­lippe Mon­ta­nier rem­pla­cé par Rol­land Cour­bis, tout juste dé­mis­sion­naire à Mont­pel­lier. Les Bre­tons res­tent sur une vic­toire 1 à 0 face au GFCO Ajac­cio mais ce fut l’une des deux seules ren­contres où Rennes n’a pas concé­dé au moins un but à do­mi­cile. La lourde dé­faite su­bie le week­end pas­sé à Bor­deaux (4 à 0) n’a pas dû ras­su­rer une équipe qui conserve néan­moins un point d’avance sur l’ASSE avant la 46e confron­ta­tion entre les deux équipes.

Les Sté­pha­nois res­tent sur neuf dés­illu­sions en Bre­tagne, une pe­louse sur la­quelle ils n’ont plus ga­gné de­puis 2005.

STADE REN­NAIS. Yoann Gour­cuff (ici der­rière son en­traî­neur, Rol­land Cour­bis) est for­fait pour la ve­nue des Verts, ce jeu­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.