Ren­contre avec l’ar­che­vêque de Bo­nald

Ga­briel Mas, doc­teur en his­toire, a don­né une confé­rence

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrison -

Le temps d’une soi­rée, le pu­blic pré­sent à La Dia­na ven­dre­di 12 fé­vrier, a plon­gé au coeur du XIXe siècle. Re­tour au­près de Mon­sei­gneur Mau­rice de Bo­nald, dans un Lyon qui s’in­dus­tria­lise et fré­mit sous la ré­volte des ca­nuts « bar­bares qui me­nacent l’ordre social ».

N é à Mi l l a u e n 1 7 8 7 , après une en­fance chré­tienne mar­quée par la Ré­vo­lu­tion, Mau­rice de Bo­nald est or­don­né prêtre en 1811. Doué pour la pré­di­ca­tion, on le nomme évêque du Puy. Pré­oc­cu­pé par les condi­tions de vie des « pauvres ou­vriers, sans tra­vail et sans pain » , il condamne le tra­vail des en­fants.

En 1839, dans un temps où roi et pape sont in­

PAS­SION quiets de main­te­nir leur pou­voir res­pec­tif, on juge de Bo­nald as­sez conci­liant et di­plo­mate pour de­ve­nir ar­che­vêque, pri­mat des Gaules à Lyon, avec le double as­sen­ti­ment du roi L o u i s ­P hi­lippe et de Rome.

Face au dé­ve­lop­pe­ment du ma­chi­nisme qui crée un pro­lé­ta­riat où femmes et en­fants sont em­ployés à bas sa­laires, Mgr de Bo­nald dé­nonce har­di­ment leurs condi­tions mi­sé­rables et fus­tige les ca­pi­taines d’in­dus­trie qui ex­ploitent les ou­vriers. Fa­vo­ri­sant la créa­tion de crèches, de pro­vi­dences et d’éta­blis­se­ments de bien­fai­sance, il se fait aus­si bâ­tis­seur d’églises créant douze pa­roisses à Lyon et sept à Saint­Étienne. In­vi­té à se rendre à Mont­bri­son, il re­tarde sa ve­nue car il « doit s’oc­cu­per des pauvres ou­vriers » !

DE L’HIS­TOIRE. Sui­vi par un pu­blic at­ten­tif, Ga­briel Mas a fait re­vivre un ar­che­vêque sou­cieux du monde ou­vrier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.