Per­cez le mys­tère des chauf­feurs du Lyon­nais

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Monts Du Lyonnais -

L'of­fice de tou­risme de Fo­rez­en­Lyon­nais ac­cueille une ex­po­si­tion de l'Araire (groupe de re­cherche sur l'his­toire et le folk­lore de l'Ouest lyon­nais) jus­qu'au 27 fé­vrier.

Quelques pan­neaux illus­trés pré­sentent l'his­toire des Chauf­feurs du Lyon­nais et la terr ible épo­pée du Pe­tit Mon­sieur, à l'époque du Di­rec­toire. Avant l'avé­ne­ment de la té­lé­vi­sion, tout le monde avait en­ten­du par­ler des cr imes com­mis par ces bri­gands et leur cé­lèbre chef.

Des faits his­to­riques à la lé­gende

« Les sou­ve­nirs ont été fort bien conser­vés, ex­plique Jacques Ri­voire dans la re­vue de l'as­so­cia­tion consa­crée au su­jet. Ils ont fait l'ob­jet de nom­breux ré­cits et com­men­taires au cours des veillées pay­sannes. Ces évé­ne­ments sont d'ailleurs confir­més par les ar­chives his­to­riques et les re­gistres d'état ci­vil, no­tam­ment ce­lui du 29 Bru­maire, an III. Des ri­ ves du Ga­ron à Duerne et Sainte­Ca­the­rine, les ha­bi­tants ont gar­dé le sou­ve­nir de nom­breuses at­taques ».

La re­vue re­late le ré­cit d'Ai­mé Ving­tri­nier qu'il re­cueillit de sa grand­mère au dé­but du XIXe siècle et qui de­vint un ro­man sous la plume de Jo­seph Ving­tri­nier, le cou­sin du pre­mier. Le per­son­nage a­t­il vrai­ment exis­té ? Le mys­tère de­meure mal­gré les re­cherches. Le nom­mé Guillaume Tous­saint Gra­ta­loup, de Saint­Martin­en­Haut, qui f u t e x é c u t é à Ly o n le 15 juin 1800, dé­ser­teur des ar­mées ré­vo­lu­tion­naires mais pas ma­qui­gnon, n'était qu'un pe­tit truand de vil­lage, de­ve­nu, par la grâce de la lit­té­ra­ture, l'un des per­son­nages les plus cé­lèbres de la cam­pagne lyon­naise.

BONNE LEC­TURE.

La re­vue existe de­puis 1970.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.