In­so­lite et cé­lèbre ca­ra­vane tou­ris­tique

■ Le mi­nistre Gaston Gé­rard en était ce 26 juillet 1931

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrison -

Di­manche 26 juillet 1931 est un jour ex­tra­or­di­naire pour le Syn­di­cat d’ini­tia­tive de Mont­bri­son (an­cêtre de l’Of­fice de tou­risme), qui inau­gure une piste pour at­teindre en au­to­mo­bile le point culmi­nant du Fo­rez. Ré­cit.

Gaston Gé­rard, mi­nistre du Tou­risme, a fait le dé­pla­ce­ment jusque dans la plaine. Il est pré­sent dans la ca­ra­vane d’une tren­taine de voi­tures par­ties à l’as­cen­sion de Pierre­sur-Haute et de son bel­vé­dère en­ca­pu­chon­né, ce jour­là, d’un « mau­dit brouillard ve­nu d’Ar­ver­nie ».

Après la tra­ver­sée de Vi­nols, le convoi ar­rive à Lé­ri­gneux. La com­mune est dé­co­rée d’arcs de triomphe, de ban­de­roles et de dra­peaux, sur­plom­bant une foule pay­sanne en­di­man­chée. Au­tour de la table où trônent bou­teilles de vin blanc et as­siettes de bis­cuits, se pressent, entre autres, Louis Du­pin, maire de Mont­bri­son ain­si que les maires de Roche et Lé­ ri­gneux, Pal­lay et Gourd qui se voient dé­co­rés du Mé­rite agri­cole.

Puis la ca­ra­vane es­ca­lade la côte de Do­vé­zy pour at­teindre la piste à tra­vers landes, champs de bruyère et d’ajoncs. C’est le royaume des jas­se­ries fo­ ré­ziennes et des bu­rons d’Ar­ver­nie, où quelques pâtres pauvres sont « ha­bi­tués à se conten­ter de peu ».

Après avoir « désal­té­ré » les mo­teurs des voi­tures, la ca­ra­vane fran­chit « en pre­mière vi­tesse la roi­deur exa­gé­rée de la pente » pour at­teindre après un der­nier cro­chet le som­met des 1.634 mètres de Pierre­sur­Haute.

Là, M. Bar­del, créa­teur de cette piste au­to­mo­bile, s'au­to­pro­clame maire de Pierre­sur­Haute ! Ce qui pa­rait moins trou­bler le mi­nistre que les Au­ver­gnats pré­sents. ■

PIERRE-SUR-HAUTE. Un mi­nistre sui­vi de trente au­to­mo­biles ont inau­gu­ré la piste le 26 juillet 1931.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.