La Ville in­ves­ti­ra 2,66 mil­lions d’€ en 2016

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Forez Sud -

Le rap­port sur les orien­ta­tions bud­gé­taires 2016 de la com­mune a été le point fort du con­seil mu­ni­ci­pal, jeu­di 18 fé­vrier. Jean­Paul Cha­ban­ny en a pré­sen­té les grandes ten­dances.

En 2015 les dé­penses de per­son­nel et les dé­penses réelles de fonc­tion­ne­ment ont at­teint 56,52 % du bud­get, ce qui cor­res­pond à la moyenne na­tio­nale. La di­mi­nu­tion des va­ca­taires s’est tra­duite par une aug­men­ta­tion des agents ti­tu­laires. La com­mune a tou­jours en charge le contin­gent ser­vice in­cen­die mais la com­pé­tence de­vrait être trans­fé­rée en 2016 à la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Loire­Fo­rez. « Nous conti­nue­rons à sou­te­nir nos as­so­cia­tions dans la li­mite de notre en­ve­loppe et nous ré­agi­rons au coup par coup », a dé­cla­ré l’élu. fai­taires de l’État, ­ 42 %. Bien que la Ville per­çoive une do­ta­tion de so­li­da­ri­té com­mu­nau­taire de Loi­reFo­rez et une somme du Fpic ( Fonds na­tio­nal de pé­réqua­tion), la ma­jeure par­tie des re­cettes de la col­lec­ti­vi­té pro­vient des im­pôts sur les mé­nages (taxes fon­cières et ha­bi­ta­tion) dont les taux se­ront main­te­nus en 2016.

« Notre dette est com­po­ sée à 66 % d’em­prunts à taux fixe et à 34 % d’em­prunts à taux va­riables, a pré­ci­sé Jean­Paul Cha­ban­ny. La dette de la com­mune s ’é lève à 10.554.785,43 alors qu’elle était de 11.112.827,59 en 2005. Glo­ba­le­ment, nous maî­tri­sons notre en­det­te­ment. Notre ca­pa­ci­té d’au­to­fi­nan­ce­ment est pri­mor­diale. La grosse masse des em­prunts est re­la­tive aux lo­ge­ments so­ciaux. »

Un nou­veau par­king route de St-Mar­cel­lin

La col­lec­ti­vi­té, en 2016, a pré­vu d’in­ves­tir 2,66 mil­lions d’eu­ros dans de nou­veaux pro­jets. À com­men­cer par la deuxième tranche d’amé­na­ge­ment du bou­le­vard Jean­Jau­rès. Elle ren­dra ac­ces­sible une par­tie des bâ­ti­ments com­mu­naux, pour­sui­vra l’amé­na­ge­ment des jar­dins au­tour de l’an­cienne mai­son d’ac­cueil, sol­de­ra l’ac­qui­si­tion de l’an­cien ci­né­ma Fa­mi­ly, amé­na­ge­ra le par­king de l’an­cienne MJC et en crée­ra un nou­veau, route de Saint­Mar­cel­lin. Des lo­caux spor­tifs se­ront éga­le­ment amé­na­gés au stade des Un­chats alors que se pour­sui­vront divers tra­vaux de ré­gie pour des lo­caux sco­laires, ad­mi­nis­tra­tifs, spor­tifs et as­so­cia­tifs.

La po­pu­la­tion évo­lue de ma­tière re­la­ti­ve­ment faible mal­gré la créa­tion de lo­ge­ments. La fré­quen­ta­tion des éta­blis­se­ments sco­laires, en consé­quence, est stable avec une moyenne de 1.443 en­fants. Les ef­fec­tifs de la pe­tite e n f a n c e, e u x , s o n t e n constante pro­gres­sion. Tous se re­trouvent dans les pauses mé­ri­diennes et les temps pé­ri­édu­ca­tifs.

Les taux d’im­po­si­tion n’aug­men­te­ront pas en 2016

JAR­DINS. Un nou­vel es­pace de ver­dure vien­dra em­bel­lir les abords de l’an­cienne mai­son de re­traite.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.