FDSEA et JA comptent leurs al­liés

Les par­le­men­taires du dé­par­te­ment ont été sol­li­ci­tés

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale - Ju­lien Gar­don

À la veille de l’ou­ver­ture du Sa­lon de l’agriculture à Pa­ris, les membres des syn­di­cats ont aler­té les élus pour leur de­man­der de s’en­ga­ger à leurs cô­tés.

our eux, il s’agit ni plus ni moins que d’une ques­tion de sur­vie. La crise que tra­verse ac­tuel­le­ment la fi­lière peut me­ner à la mort de l’agriculture tra­di­tion­nelle. « À ce rythme, dans dix ans, nous n’au­rons plus que de l’agriculture in­dus­trielle », dé­plore Gé­rard Gal­lot, le pré­sident de la FDSEA 42. La crise que tra­verse le sec­teur, du­rable et pro­fonde, in­cite le syn­di­cat et son ho­mo­logue des Jeunes agri­cul­teurs ( JA) à pour­suivre sans re­lâche leur com­bat en­ta­mé il y a plu­sieurs mois main­te­nant. ger à dé­fendre leur cause. Par­mi les points évo­qués fi­gure la de­mande d’un dé­cret obli­geant « un éti­que­tage clair et pré­cis » des pro­duits ali­men­taires, car « on trompe les consom­ma­teurs, cer­tains pro­duits cer­ti­fiés fran­çais étant seule­ment trans­for­més en France ». Autre en­ga­ge­ment de­man­dé, « ne pas vo­ter de loi qui vi­se­rait un nou­veau dur­cis­se­ment des contraintes en­vi­ron­ne­men­tales, so­ciales ou fis­cales, en­vers les agri­cul­teurs sans en avoir évo­lué l’im­pact ».

Les agri­cul­teurs sou­hai­ tent éga­le­ment une re­fonte de la loi de mo­der­ni­sa­tion de l’éco­no­mie pour une plus juste ré­par­ti­tion de la va­leur ajou­tée, l’ac­cen­tua­tion des contrôles et des sanc­tions contre les pra­tiques com­mer­ciales dé­loyales et la mise en oeuvre de l’ap­pro­vi­sion­ne­ment de la res­tau­ra­tion hors do­mi­cile avec les pro­duits fran­çais.

« Par cette lettre, a pour­sui­vi Gé­rard Gal­lot, nous at­ten­dons un vrai en­ga­ge­ment de la part des élus qui ont un réel pou­voir de chan­ger les choses, comme par exemple les me­nus dans les can­tines sco­lai­ res. » Au ni­veau eu­ro­péen, les agri­cul­teurs sou­haitent no­tam­ment les ou­tils né­ces­saires de ré­gu­la­tion des mar­chés, une po­li­tique agri­cole forte ou en­core une har­mo­ni­sa­tion des règles so­ciales, fis­cales et en­vi­ron­ne­men­tales.

Une lettre d’en­ga­ge­ment en qua­torze points

Six si­gna­tures sur dix

Cette lettre d’en­ga­ge­ment a été sou­mise en dé­but de se­maine der­nière à dix élus. Six seule­ment l’ont pa­ra­phée. Les dé­lais un peu courts peuvent ex­pli­quer l’ab­sence des sig n a t u re s d e Fra n ç o i s e Gros­se­tête, Jean­Claude Fré­con ou des dé­pu­tés Jean­Louis Ga­gnaire et Ré­gis Jua­ni­co, ce qui a sur­pris et gê­né Gé­rard Gal­lot car ces deux der­niers « font par­tie de la ma­jo­ri­té ».

En re­vanche, Cé­cile Cu­kier­man, Ber­nard Four­nier, Maur ice Vincent, Yves Ni­col­lin, Di­no Ci­ne­ri, Fran­çois Ro­che­bloine et Paul Sa­len ont ren­voyé le do­cu­ment si­gné. « C’est im­por­tant pour nous de comp­ter sur ces sou­tiens car il y a beau­coup d’exas­pé­ra­tion et peu de pers­pec­tives. Ce­la re­donne de l’es­poir. »

RÉUNION.

Au­tour de la table, agri­cul­teurs et re­pré­sen­tants des élus ont échan­gé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.