Voi­ci la fu­ture ave­nue Al­sace-Lor­raine

La mu­ni­ci­pa­li­té a pré­vu de com­men­cer les tra­vaux de ré­no­va­tion fin mai­dé­but juin

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrisonnais - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Plus de deux mil­lions d’eu­ros vont être in­ves­tis dans un chan­tier d’un an et de­mi des­ti­né à of­frir une se­conde jeu­nesse à l’une des ar­tères em­blé­ma­tiques de la sous­pré­fec­ture de la Loire. Le Pays Fo­rez-Coeur de Loire vous dé­voile le pro­jet en avant-pre­mière.

epuis le dé­but du mois, les ri­ve­rains de l’ave­nue Al­sace­Lor­raine savent exac­te­ment ce qui les at­tend. La mu­ni­ci­pa­li­té leur a en ef­fet dé­voi­lé, avant tous les autres ha­bi­tants de la sous­pré­fec­ture, le pro­jet de ré­no­va­tion et d’em­bel­lis­se­ment de cette voie qui re­lie l’ave­nue de La Li­bé­ra­tion et la gare SNCF.

La double ran­gée d’arbres se­ra conser­vée

Un dépliant, réa­li­sé par les ser vices mu­ni­ci­paux, a com­men­cé à être dis­tri­bué aux quelque cent trente adresses ré­per­to­riées le long de cet axe em­blé­ma­tique de la sous­pré­fec­ture de la Loire. Se­lon ce do­cu­ment, dix­huit mois de tra­vaux vont être né­ces­saires pour re­voir com­plè­te­ment, sé­cu­ri­ser et mo­der­ni­ser une ave­nue de 800 mètres, bor­dée par deux ran­gées de platanes. Ces arbres sont d’ailleurs les pre­miers concer­nés par un pro­jet qui de­vrait être en­ga­gé fin mai­dé­but juin pro­chain.

Su r c e s 8 8 v é g é t a u x , p l u s d’une cin­quan­taine a été clas­sée « À sur­veiller » par un rap­port de la Com­pa­gnie na­tio­nale des in­gé­nieurs et ex­perts fo­res­tiers et des ex­perts bois (Cnie­feb) en 2013. Outre le fait que cer­tains sont ma­lades et risquent, à terme, de tom­ber, des ra­cines ont dé­té­rio­ré le re­vê­te­ment des trot­toirs ­ de­ve­nus dan­ge­reux pour les pié­tons ­ la voi­rie, qu’il faut re­tra­vailler à plu­sieurs en­droits, et même quelques murs de pro­prié­tés.

Compte te­nu d’im­por­tants tra­vaux à réa­li­ser sur les ré­seaux d’eau, de gaz, ré­seaux élec­triques et de té­lé­com­mu­ni­ca­tions tout au long de cette ave­nue Al­sace­Lor­raine, la dé­ci­sion a été prise de rem­pla­cer tous ces platanes ­ des chan­tiers pro­gram­més entre juin et dé­cembre 2016, no­tam­ment par le Syn­di­cat de pro­duc­tion d’eau du Mont­bri­son­nais ( Sy­pem), Gaz ré­seau dis­tri­bu­tion France (GrDF) et le Syn­di­cat in­ter­com­mu­nal d’éner­gies de la Loire (Siel). L’idée est d’im­plan­ter de nou­velles es­sences di­ver­si­fiées plus adap­tées aux contraintes de cette double ran­gée ins­crite dans l’aire de mise en va­leur de l’ar­chi­tec­ture et du pa­tri­moine (Avap) de Mont­bri­son.

Une piste cy­clable à double sens

L’équipe mu­ni­ci­pale de Ch­ris­tophe Ba­zile a dé­jà ex­pli­qué que la rai­son d’être de cet im­por­tant chan­tier est d’of­frir à cette ave­nue une se­conde jeu­nesse. Dans cette pers­pec­tive, deux mo­di­fi­ca­tions es­sen­tielles vont in­ter­ve­nir : l’ar­tère va pas­ser à sens unique tan­dis que se­ra créée une piste cy­clable à double sens.

Les nos­tal­giques ont en­core quelques se­maines pour cir­cu­ler en voi­ture d’est en ouest, c’es­tà­dire de la gare SNCF en di­rec­tion de l’ave­nue de La Li­bé­ra­tion. À terme, le tra­fic rou­tier ne se fe­ra que dans le sens oues­test, c’est­à­dire en di­rec­tion de la gare. Ce choix fort va per­mettre de créer une piste cy­clable de 2,5 m de lar­geur qui, elle, se­ra ac­ces­sible dans un sens comme dans l’autre. Les trot­toirs se­ront sé­cu­ri­sés et pra­ti­cables par tous. Fi­nie la galère pour les ma­mans et leur pous­sette, pour les per­sonnes âgées qui re­dou­taient les pièges des trot­toirs abî­més et pour les per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite qui étaient obli­gées de cir­cu­ler sur la chaus­sée. En­fin, la Ville pro­fi­ te­ra de ces ré­amé­na­ge­ments pour créer 36 places de sta­tion­ne­ment sup­plé­men­taires, halte qu’il se­ra tou­jours pos­sible d’ef­fec­tuer des deux cô­tés de l’ave­nue, comme au­jourd’hui.

Un an et de­mi de tra­vaux, le prix à payer pour une ave­nue to­ta­le­ment ré­no­vée

Der­nier point, l’ac­cès des ri­ve­rains se­ra pré­ser­vé du­rant toute la du­rée des tra­vaux. Idem pour l’ac­cès aux lieux pu­blics, no­tam­ment la crèche des P’tits loups et La Mu­sar­dière, l’an­cienne cli­nique de­ve­nue un centre de post­cure spé­cia­li­sée en psy­chia­trie. En re­vanche, des dé­via­tions se­ront mises en place pour les au­to­mo­bi­listes et les t ra n s p o r t s e n c o m m u n v i a l’ave­nue de la ré­pu­blique et l’ave­nue de Pleu­vey.

Mon­tant to­tal de la fac­ture, un peu plus de deux mil­lions d’eu­ros avec des in­ter­ven­tions de la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Loire­Fo­rez, de l’Of­fice na­tio­nal des fo­rêts (ONF) et du Siel et des sub­ven­tions de la Ré­gion Au­vergne­Rhône­Alpes et du Con­seil dé­par­te­men­tal de la Loire. Pre­miers coups de pioche fin mai dé­but juin. Ren­dez­vous fin 2017­dé­but 2018 pour ju­ger du ré­sul­tat fi­nal.

DO­CU­MENT VILLE DE MONT­BRI­SON

AVE­NUE AL­SACE-LOR­RAINE. Le pas­sage à une voie de cir­cu­la­tion per­met­tra de créer une piste cy­clable à double sens qui se­ra des­si­née le long des nu­mé­ros pairs de l’ave­nue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.