Le Slem reste tou­jours en selle

Le Slem fê­te­ra son 20e an­ni­ver­saire en juillet

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrison -

Si le Slem ( sport et loi­sirs équestres mont­bri­son­nais) compte 200 adhé­rents li­cen­ciés, elle ac­cueille da­van­tage de pra­ti­quants si on compte les sco­laires, les sta­giaires et les per­sonnes qui pra­tiquent l’équi­thé­ra­pie.

À l’ori­gine de l’as­so­cia­tion, il y a Do­mi­nique Gu­tier­rez, mo­ni­trice d’équi­ta­tion, et Da­niel Clai­ret, le di­rec­teur or igi­naire de Mont­bri­son. « En 1996, on nous a un peu trai­tés de fous de vou­loir nous ins­tal­ler dans cette zone de Mont­bri­son, se sou­viennent­ils. Au­jourd’hui, notre si­tua­tion est un atout. L’ i d é e é t a i t d e re n d re l’équi­ta­tion abor­dable pour tous, de la consi­dé­rer comme une école de la vie en al­lant vers de l’au­to­no­

AM­BIANCE. mie pour le ca­va­lier dans le res­pect de l’ani­mal, et de se faire plai­sir ». Au­jourd’hui, l’as­so­cia­tion s’étale sur 15 hec­tares où vivent 65 che­vaux et po­neys.

L e Sl e m p o s s è d e u n e sec­tion par­ti­cu­lière ap­pe­lée « bio­dy­na­mi­ca­val » dont Do­mi­nique Gu­tier­rez, mo­ni­trice et thé­ra­peute psy­cho­cor­po­relle, est di­rec­trice. Elle pra­tique

Cô­té nou­veau­té, on peut dé­sor­mais ve­nir fê­ter son an­ni­ver­saire au Slem. Les en­fants sont re­çus pen­dant deux heures : ap­proche et soins du po­ney, ain­si qu’une heure d’équi­ta­tion lu­dique en car­rière, sont au pro­gramme, avant que le club house ne soit mis à dis­po­si­tion pour souf­fler les bou­gies, les pa­rents ap­por­tant ou com­man­dant le goû­ter (ta­rif : 108 € pour huit en­fants).

Les pra­ti­quants viennent au Slem pour se faire plai­sir, pra­ti­quer un sport dans le res­pect de l’ani­mal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.