L’of­fice des fêtes pour­suit sa mo­der­ni­sa­tion

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Forez Sud -

« 2015 au­ra été une an­née de re­con­nais­sance pour la struc­ture, a sou­li­gné Al­bin Tho­mas, pré­sident de l’Of­fice des fêtes, en pré­am­bule de l’as­semb l é e g é n é ra l e, s a m e d i 5 mars. L’as­so­cia­tion souf­frait d’une image né­ga­tive au­près des Pon­tram­ber­tois qui lui at­tri­buaient un es­prit vieillot, par­fois même rin­gard. Il a fal­lu ins­tau­rer un nou­veau souffle pour que le pu­blic re­con­naisse l’of­fice des fêtes. » mu­sique pour la tra­di­tion­nelle soupe aux choux de la vogue. Quant au ré­veillon, il a été an­nu­lé pour des rai­sons de dé­mo­ti­va­tion des bé­né­voles et d’un coût in­sur­mon­table. Il faut ac­cep­ter d’ar­rê­ter des évé­ne­ments qui ja­dis ont pu connaître un im­mense suc­cès. Nous de­vons ad­mettre que les ha­ bi­tudes du pu­blic changent et nous adap­ter. »

La fin de l’ani­ma­tion sur le Tour pé­destre

Au to­tal en 2015, l’of­fice des fêtes a été pré­sent sur vingt ma­ni­fes­ta­tions, par­fois en col­la­bo­ra­tion avec d’autres as­so­cia­tions ou avec la mu­ni­ci­pa­li­té, à l’image des mer­cre­dis en fête du mois de juillet qui ont connu un vif suc­cès

En re­vanche, la struc­ture n’en­tend plus fi­nan­cer l’ani­ma­tion mu­si­cale type ban­da du Tour pé­destre. Une an­nonce qui n’a pas é t é a u g o û t d’ A n t o i n e Croi­seau et d’autres adhé­rents qui se sont dits « ou­trés ».

Po u r A l b i n T h o m a s, « cette jour­née n’est plus mar­quée comme fes­tive dans la tête des gens. C’est pour ce­la que l’of­fice des fêtes a dé­ci­dé en con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion de se re­ti­rer cette an­née. Il fau­dra voir si elle manque à la ma­ni­fes­ta­tion lors de la pro­chaine édi­tion. »

De nou­veaux moyens de com­mu­ni­ca­tion

À L’ÉCOUTE.

Membres de l’as­so­cia­tion et élus ont été très at­ten­tifs aux pro­pos du pré­sident Tho­mas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.