Les Côtes du Fo­rez en concours

Le pre­mier concours des vins des Côtes du Fo­rez re­monte à 1932

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrison -

Le pre­mier concours et mar­ché-dé­gus­ta­tion des vins et eaux-de-vie des Côtes du Fo­rez s’est dé­rou­lé le 21 mars 1932 à Mont­bri­son, à l’ini­tia­tive de la Fé­dé­ra­tion des vi­gne­rons du Fo­rez.

près sa pre­mière édi­tion, le concours a été re­nou­ve­lé le 24 dé­cembre de la même an­née, et l’an­née sui­vante.

« Le vin d’Éco­tay rend brave ; Ce­lui de Moingt amou­reux »

veur.

Le 24 dé­cembre 1933, le ju­ry avait dé­cer­né le prix d’hon­neur à Pierre Ver­dier de Tre­lins qui de­ve­nait le p re m i e r d é t e n t e u r d u Chal­lenge Mo­rel.

À l’hô­tel du Lion d’Or, un « ban­quet suc­cu­lent et ami­cal » avait réuni ache­teurs et ven­deurs et les dis­cours des no­tables flat­ taient avec élo­quence et convic­tion ces breu­vages fo­ré­ziens, avant que Jules Troc­con, poète du cru, n’en­cense ce « jus mer ­ veilleux de la vigne » en une poé­sie dé­li­cieuse : « À vous la palme ô vins des Côtes du Fo­rez ! ». Van­tant le nec­tar de toutes les com­munes du Mont­bri­ son­nais, il chan­tait avec en­train : « Le vin d’Éco­tay rend brave ; Ce­lui de Moingt amou­reux ; Que l’on rem­plisse ma cave ; De ces deux crus gé­né­reux ! »

CONCOURS DES VINS. Le ban­quet du pre­mier concours et mar­ché-dé­gus­ta­tion des vins et eaux-de-vie des Côtes-du-Fo­rez s’est te­nu en 1932 à l’hô­tel du Lion d’or, près du Vi­zé­zy.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.