2,2 M d’€ d’in­ves­tis­se­ment en 2016

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Monts Du Lyonnais -

Le con­seil mu­ni­ci­pal a consa­cré la séance du 10 mars au dé­bat d’orien­ta­tion bud­gé­taire. Pierre Vér icel et Mi­chel Néel ont évo­qué le contexte éco­no­mique na­tio­nal « com­pli­qué avec 3,5 % de dé­fi­cit du PIB, un chô­mage en­dé­mique, une crois­sance mol­las­sonne et la pour­suite du pro­gramme de re­dres­se­ment des comptes pu­blics sur le dos des col­lec­ti­vi­tés lo­cales ». De quoi jus­ti­fier une baisse contro­ver­sée des do­ta­tions ( 90.000 en 2016), com­pen­sée par la « pé­réqua­tion de quelques me­su­rettes » . À ce titre, la com­mune a sol­li­ci­té une sub­ven­tion pour la ré­ha­bi­li­ta­tion du théâtre.

Des frais de per­son­nel en hausse

En fonc­tion­ne­ment, si la po­li­tique de maî­trise des dé­penses a por­té quelques fruits en 2015 (160.000 eu­ros ont été ré­cu­pé­rés grâce aux éco­no­mies d’éner­gies, aux coupes dans les four­ni­tures d’en­tre­tien et de voi­rie et à la re­né­go­cia­tion des ta­rifs concer­nant les re­pas à la can­tine), les charges de per­son­nel (le poste le plus lourd ; 46 % des dé­penses) se sont ac­crues avec la mise en place des temps d’ac­ti­vi­tés pé­ri­sco­laires sur une an­née com­plète. Ils de­vraient bais­ser en 2016 avec le dé­part du di­rec­teur des ser­vices tech­niques et l’op­ti­mi­sa­tion des ser­vices ( tra­vaux en ré­gie, no­tam­ment) pour at­teindre 43,60 % des dé­penses. Mais la com­mune de­vra prendre en charge les au­to­ri­sa­tions d’ur­ba­ nisme (10.000 main­te­nir sa contri­bu­tion au Ser­vice dé­par­te­men­tal d’in­cen­die et se­cours à hau­teur de 147.000 et ses sub­ven­tions aux as­so­cia­tions (10 % du bud­get).

La ca­pa­ci­té d’au­to­fi­nan­ce­ment nette est en baisse de 11 % mais per­met de pour­suivre les in­ves­tis­se­ments. Il fau­drait un peu plus de cinq ans pour rem­bour­ser l’in­té­gra­li­té de la dette. « On in­ves­tit plus que d’autres com­munes et on rem­bourse des em­prunts plus im­por­tants », a in­di­qué Pierre Vé­ri­cel. Cha­zelles reste ce­pen­dant dans les moyennes dé­par­te­men­tales.

La ma­jo­ri­té s’est en­ga­gée à ne pas aug­men­ter la fis­ca­li­té lo­cale. Elle en­tend main­te­nir des ser­vices pu­blics de qua­li­té et pour­suivre les pro­jets d’in­ves­tis­se­ment sans re­cours ex­ces­sif à l’em­prunt (pour le dy­na­misme éco­no­mique et le sou­tien aux en­tre­prises lo­ cales). 2,242 M€ de­vraient être in­ves­tis en 2016. Au pro­gramme : tra­vaux en ré­gie, mises aux normes d’ac­ces­si­bi­li­té, ac­qui­si­tion fon­cière et bor­nage, ré­seaux, voies ur­baines et ru­rales (rues Bes­son, Mas­se­net, Mar­tou­ret), mise en sé­pa­ra­tif rue Claude­Pro­tière, amé­na­ge­ment du jar­din pu­blic, éclai­rage pu­blic, amé­na­ge­ment ur­bain (ZAC, ter­rain de l’hô­pi­tal, pla­te­forme et dé­pôt des ser­vices tech­niques), ma­té­riels et mo­bi­liers divers… Une né­go­cia­tion est en cours avec le Dé­par­te­ment pour le re­clas­se­ment des voies qui su­bissent un tra­fic dé­par­te­men­tal.

Le con­seil mu­ni­ci­pal se réuni­ra le 31 mars pour vo­ter ce bud­get.

PHO­TO D’ILLUS­TRA­TION.

PER­SON­NEL. La mise en place, en an­née pleine, des temps d’ac­ti­vi­tés pé­ri­sco­laires a gre­vé le bud­get.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.