Un écri­vain lo­cal au sa­lon ré­gio­nal du livre

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Forez Sud -

Le châ­teau de Bou­théon a ac­cueilli une tren­taine d’au­teurs lo­caux et ré­gio­naux di­manche 13 mars, à l’oc­ca­sion du 7e sa­lon ré­gio­nal du livre. Par­mi eux, Jac­que­line Mu­nin, d’An­dré­zieux­Bou­théon, a pré­sen­té deux ou­vrages.

« Com­ment ne ja­mais mon­trer sa dé­tresse »

« J’ai mis dix ans à écrire Line, une au­to­bio­gra­phie, confie­t­elle. Ce­la a été une sorte de thé­ra­pie car j’ai été aban­don­née par mes pa­rents. Nous étions quatre en­fants et ce sont nos grands­pa­rents qui n o u s o n t é l e v é s . Mo n grand­père avait alors 68 ans ; nous étions pla­cés dans des fermes, plus ou moins mal­trai­tés ».

Tout au long des 216 pa­ ges, le ré­cit illustre « com­ment ne ja­mais mon­trer sa dé­tresse ». On peut suivre l’évo­lu­tion d’une jeune fille à l’époque de l’entre­ d e u x ­g u e r re s d a n s u n monde pay­san. Le ré­cit est plein de sen­si­bi­li­té et d’amour.

En 2013, Jac­que­line Mu­nin, âgée de 89 ans, a pu­blié L’homme des ex­trêmes, qui rend un hom­mage à son fils, Chr is­tian Bru­neau, au­jourd’hui dé­cé­dé. « Il ne vou­lait pas que l’on parle de lui, se rap­pelle­telle. C’était un très grand spor­tif : il a été vain­queur du tour du Ma­roc en VTT et avait été re­cord­man du monde dans le cyclisme. Il était aus­si pré­sident d’Eu­rope Ca­me­roun So­li­da­ri­té et a fait énor­mé­ment de choses pour les per­sonnes âgées, les han­di­ca­pés. Il a aus­si créé la course in­ter­na­tio­nale Les Neu­trons, qui per­dure à Saint­Mau­rice­l’Exil, en Isère. »

TÉ­MOI­GNAGE. L’An­dré­zienne Jac­que­line Mu­nin est l’au­teur de Line et de L’homme des ex­trêmes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.