Mé­dia­thèque : un style qui di­vise

L’es­thé­tique de la fu­ture mé­dia­thèque ne fait pas l’una­ni­mi­té chez les Mont­bri­son­nais

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Jean-Fran­çois Ver­net jean-fran­cois.ver­net@cen­tre­france.com

Les Mont­bri­son­nais et l’ar­chi­tecte man­da­taire Ju­lien Ri­vat échangent leur point de vue sur l’ap­pa­rence de ce site cultu­rel qui ou­vri­ra en sep­tembre.

Le choix d’ins­tal­ler des plaques de cuivre sur les cha­pelles ex­té­rieures de la fu­ture mé­dia­thèque Loire­Fo­rez ne fait pas l’una­ni­mi­té.

Le choix ar­chi­tec­tu­ral de la fu­ture mé­dia­thèque construite sur les ruines du couvent des Cor­de­liers ne semble pas faire l’una­ni­mi­té au­près des Mont­bri­son­nais. L’ar­chi­tecte man­da­taire Ju­lien Ri­vat ré­pond aux cri­tiques et ar­gu­mente ses choix.

est ab­so­lu­ment ho r r i b l e. C’ e s t dis­pro­por­tion­né et ça n’est co­or­don­né avec rien. Et puis ça va être fa­cile de cas­ser les vitres et de vo­ler le cuivre. » À l’image de Ma­de­leine et Jean, re­trai­tés mont­bri­son­nais, les com­men­taires ne sont pas tous tendres avec le pro­jet ar­chi­tec­tu­ral de la fu­ture mé­dia­thèque tête de ré­seau de Loire­Fo­rez, bâ­tie sur les ruines de l’an­cien couvent des Cor­de­liers.

Alain Ber­théas : « Le couvent avait per­du son âme »

Si elle n’ou­vr ira ses portes qu’en sep­tembre ( alors qu’une ou­ver­ture en juin pro­chain avait été ini­tia­le­ment avan­cée), on com­mence à se rendre compte de l’ap­pa­rence glo­bale qu’elle au­ra, une fois les tra­vaux ter­mi­nés. C’est es­sen­tiel­le­ment le cuivre choi­si pour mettre en va­leur les cha­pelles construites cô­té sud qui fait dé­bat. L’ar­chi­tecte Ju­lien Ri­vat ar­gu­mente ce choix du ma­té­riau : « On avait ima­gi­né de l’acier Cor­ten avant d’op­ter pour du cuivre, en ac­cord avec l’Ar­chi­tecte des bâ­ti­ments de France (ABF), Phi­lippe Gon­zales. On tra­vaille sur un bâ­ti­ment du XIIIe siècle, et on veut in­vi­ter les vi­si­teurs à une ba­lade ar­chi­tec­tu­rale. Le cuivre exis­tait dé­jà à cette époque », glisse l’ar­chi­tecte. Plus con­crè­te­ment, cette dé­ci­sion s’ins­cr it aus­si dans le temps : « C’est certes plus cher ( le pro­jet glo­bal avoi­sine les cinq mil­lions d’eu­ros, N.D.L.R) mais le cuivre ré­sis­te­ra cinq fois plus long­temps que des toits en tuile, par exemple. » L’as­pect brillant de ces cha­pelles, dont les pé­ri­ mètres ont été cal­qués sur celles d’ori­gine, va s’es­tom­per au fil des an­nées : « Le cuivre pren­dra ra­pi­de­ment une teinte “cou­leur de fu­sil”. Notre vo­lon­té n’est pas du tout de créer une polémique mais bien de re­mettre en lu­mière une par­tie du pa­tr imoine mont­bri­son­nais en ap­por­tant une ré­in­ter­pré­ta­tion contem­po­raine » , dé­ve­loppe Ju­lien Ri­vat, qui a tra­vaillé de concert avec Ri­chard Gou­lois, ar­chi­tecte spé­cia­li­sé dans le pa­tri­moine. Le pré­sident de Loire­Fo­rez, Alain Ber­théas, rap­pelle pour sa part que le couvent des Cor­de­liers « était presque une ruine. Il avait per­du son âme en étant uti­li­sé comme un ga­rage, une salle des fêtes ou en­core une ca­serne de pom­piers… Avec ce pro­jet, on le fait ré­ap­pa­raître aux yeux de tous. » Pour le pré­sident de Loire­Fo­rez, maître d’ou­vrage du chan­tier, le choix du cuivre « s’in­tègre dans le res­pect his­to­rique du bâ­ti­ment. Le cuivre est aus­si un mé­tal éco­lo­gique et re­cy­clable à 100 %. »

Ch­ris­tophe Ba­zile : « À cha­cun sa res­pon­sa­bi­li­té »

Ch­ris­tophe Ba­zile, qui avait à l’époque vo­té contre le pro­jet de mé­dia­thèque, as­sure au­jourd’hui que « la mise en place d’un équi­pe­ment cultu­rel de cette en­ver­gure au coeur de la ville est quelque chose d’im­por­tant. Avec le mu­sée et le théâtre des Pé­ni­tents, le centre­ville va dis­po­ser d’une belle tri­lo­gie cultu­relle. » Si le maire de Mont­bri­son com­prend par­fai­te­ment que « le choix du cuivre peut sur­prendre », il rap­pelle qu’il a été for­te­ment conseillé par l’ABF.

« À cha­cun de prendre ses res­pon­sa­bi­li­tés. De notre cô­té, nous nous ef­for­ce­rons de réus­sir du mieux pos­sible les abords de cette mé­dia­thèque. Les tra­vaux sur les places de l’Hô­tel­de­Ville, Grenette et Eu­gène­Beaune par­ti­ci­pe­ront à l’amé­lio­ra­tion et la mise en va­leur du pa­tri­moine. »

Après deux ans de tra­vaux, le gros oeuvre de­vrait être ter­mi­né dans le cou­rant du mois de mai. Une fois le mo­bi­lier ins­tal­lé et après le pas­sage de la com­mis­sion de sé­cu­ri­té, les ha­bi­tants de Loire­Fo­rez pour­ront re­dé­cou­vrir le couvent des Cor­de­liers… ver­sion XXIe siècle.

AR­CHI­TEC­TURE.

La fu­ture mé­dia­thèque de Loire-Fo­rez va mo­di­fier consi­dé­ra­ble­ment le centre ville de Mont­bri­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.