Ces hommes qui ont comp­té

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Dossier -

C’est Pierre-Ro­ger Gaus­sin, pré­sident fon­da­teur de la fa­cul­té de Saint-Étienne, sup­pléant de Mi­chel Du­ra­four, puis dé­pu­té de 1974 à 1978, qui lui a don­né « le vi­rus de la po­li­tique ». Le doc­teur Al­li­gier, an­cien maire de Saint-Just-Saint-Ram­bert, a éga­le­ment comp­té dans la car­rière de Jean-Fran­çois Chos­sy. « En 1982, je m’étais pré­sen­té contre lui aux élec­tions can­to­nales ; j’avais été bat­tu avec tout de même 30 % des suf­frages. En 1983, lors des élec­tions mu­ni­ci­pales, il m’a pro­po­sé de ve­nir sur sa liste, ce que j’ai ac­cep­té. Puis en 1989, lorsque j’ai été tête de liste, j’ai pris le doc­teur Al­li­gier comme ad­joint ». En­fin l’an­cien dé­pu­té de la 7e cir­cons­crip­tion n’ou­blie pas Hen­ri Bayard, an­cien maire de Veauche et dé­pu­té, « avec qui j’ai fait cam­pagne et qui m’a pro­po­sé de prendre sa suc­ces­sion ». Jean-Fran­çois Chos­sy conclut : « Ce sont trois hommes à qui je dois beau­coup ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.