Des spec­tacles in­édits à la Vo­le­rie du Fo­rez à par­tir du 3 avril

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Jacques Ma­rion

épous­tou­flant mê­lant ma­gie, aigles, buses, vau­tours, fau­cons, che­vaux, poé­sie et humour. La se­conde créa­tion met­tra en scène les oi­seaux de proies noc­turnes dans une am­biance toute par­ti­cu­lière. En­fin la séance s’achè­ve­ra avec les splen­dides per­ro­quets qui ac­com­pa­gne­ront Sté­phane du Fo­rez dans un nu­mé­ro d’équi­libre sur rou­leaux.

D’autres nou­veau­tés

La vi­site du châ­teau Saint­Ann e pe r m e t t ra d e dé c o u v r i r d’autres nou­veau­tés comme le nour­ris­sage des oi­seaux entre les spec­tacles, un ate­lier « ap­pren­ti fau­con­nier », une ex­po­si­tion sur les pi­geons voya­geurs et même, se­lon la pé­riode, l’ob­ser­va­tion des bé­bés oi­seaux.

Des pan­neaux pé­da­go­giques as­su­re­ront la pré­sen­ta­tion des dif­fé­rentes es­pèces. « Le but est d’as­su­rer la con­ser va­tion, la pro­tec­tion des ani­maux ac­cueillis au tra­vers de l’art et du spec­tacle » , pré­cise Sté­phane Meyer.

Le di­rec­teur de la struc­ture et son as­sis­tant, Léo Re­nau­det, at­tendent im­pa­tiem­ment le lan­ce­ment de la sai­son, l’abou­tis­se­ment de longs mois de pré­pa­ra­tion. Il faut dire que pen­dant la pé­riode hi­ver­nale, le tra­vail ne manque pas : nour­ris­sage, en­tre­tien des lieux, ré­pa­ra­tion et construc­tion d’amé­na­ge­ments nou­veaux, pré­pa­ra­tion et ré­pé­ti­tions des bal­lets… Le tra­vail est fait en conti­nu avec les ani­maux de la vo­le­rie, des per­ro­quets aux che­vaux, afin qu’ils ne res­tent pas in­ac­tifs même si le pu­blic n’est pas pré­sent.

Des sta­giaires ac­cueillis toute l’an­née

Des sta­giaires sont éga­le­ment ac­cueillis tout au long de l’an­née, no­tam­ment des élèves en for­ma­tion de soi­gneurs au ly­cée Saint­An­dré à Su­ry­le­Comtal, qui ef­fec­tuent des stages en oc­tobre, en fé­vrier puis de mai à août. Le di­rec­teur est d’ailleurs for­ma­teur à Su­ry, les élèves ve­nant à la vo­le­rie pour des cours pra­tiques.

D’autres sta­giaires sont ac­cueillis en conven­tion CSI (con­ser­va­tion sau­vage in­ter­na­tio­nale) : ils peuvent res­ter un ou deux mois pour ex­pé­ri­men­ter la pra­tique de la manipulation et le soin d’ani­maux.

DI­REC­TEUR. Sté­phane Meyer, dit Sté­phane du Fo­rez, pré­sen­te­ra un nou­veau spec­tacle de ra­paces à par­tir du 3 avril.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.