Quatre points à re­prendre à Lyon

À sept jour­nées de la fin du cham­pion­nat, l’ASSE qui se rend à Ajac­cio vise la qua­trième place

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Sports - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Si les Verts am­bi­tionnent de dé­cro­cher une nou­velle qua­li­fi­ca­tion eu­ro­péenne, ils n’ont plus de jo­ker. Il faut com­men­cer par ga­gner, ce sa­me­di, sur la pe­louse du GFC Ajac­cio.

n week­end de cou­pure et quelques jours de re­pos ont per­mis aux Verts de re­char­ger leurs bat­te­ries, phy­siques et men­tales. Voi­là que les Sté­pha­nois se sentent dé­sor­mais ca­pables de dé­cro­cher une qua­li­fi­ca­tion eu­ro­péenne en fin de sai­son. Osé alors que l’ASSE compte quatre points de re­tard sur la 4e place ac­tuel­le­ment oc­cu­pée par un Olym­pique lyon­nais re­dy­na­mi­sé lui aus­si puisque son pré­sident, Jean­Mi­chel Au­las, vise, lui, le fau­teuil de l’AS Mo­na­co, ac­tuel dau­phin du Pa­ris­Saint­Ger­main.

Le GFC Ajac­cio a be­soin de points

Pour ar­ra­cher ce ti­cket eu­ro­péen ( qui se­rait le qua­trième consé­cu­tif du club, sym­bole de cette pé­ren­ni­té dans les ré­sul­tats sou­hai­tée par les dir igeants), Ch­ris­tophe Galtier et ses troupes doivent, au mi­ni­mum, gri­gno­ter les quatre lon­gueurs qui les sé­parent des Rho­da­niens à l’aube de la 32e jour­née de Ligue 1. Avec sept ren­contres à dis­pu­ter, soit 21 points à dis­tri­buer, la marge de ma­noeuvre est étroite. Très étroite. Elle ne laisse en tout cas au­cun doute : ce n’est pas à Ajac­cio, chez un pro­mu qui lutte pour ne pas faire l’as­cen­seur, que les Verts peuvent se per­mettre le moindre faux pas. Sur­tout quand les pro­chains dé­pla­ce­ments vous em­mè­ne­ront à Bas­tia et à Nice, deux des quatre meilleures for­ma­tions de l’Hexa­gone à do­mi­cile.

Le GFC Ajac­cio est pré­ve­nu, l’ASSE vient pour ga­gner ce sa­me­di. Comme le Stade Mal­herbe de Caen, un concur­rent di­rect des Fo­ré­ziens dans leur ob­jec­tif fi­nal, qui… a per­du (1 à 0) lors de la der­nière ren­contre dis­pu­tée au stade Ange­Ca­sa­no­va, dans le quar­tier de Mez­za­via. L’Olym­pique de Mar­seille n’avait pas pu faire mieux qu’un nul (1 à 1), quelques jours plus tôt, alors que Nice, Bor­deaux ou en­core Lyon ont éga­le­ment chu­ té sur l’île de Beau­té. Seuls An­gers, Mo­na­co, Mont­pel­lier et Troyes sont al­lés s’im­po­ser face aux hommes de l’an­cien Vert Thier­ry Lau­rey qui a dé­jà pré­ve­nu : son ef­fec­tif a pro­fi­té de quelques jours de re­pos pour faire lui aus­si le point et les Corses se sont pro­mis d’ar­ra­cher leur main­tien.

Mus­ta­pha Bayal Sall sus­pen­du

Ça passe d’abord par des vic­toires à la mai­son alors que le GFC Ajac­cio va re­ce­voir à quatre re­prises d’ici mi­mai. L’en­traî­neur corse es­time qu’il faut trois suc­cès au mi­ni­mum pour es­pé­rer quit­ter la 18e et pre­mière place de ré­le­gable. Or, dans ces quatre matches sur l’île est pré­vue la ré­cep­tion du PSG. Dif­fi­cile de croire que les in­su­laires puissent pré­tendre faire chu­ter le qua­druple cham­pion de France en titre. Conclu­sion, l’ASSE fait par­tie des vic­times dé­si­gnées.

Si les re­tours de Loïc Per­rin et Re­naud Co­hade sont at­ten­dus, Ch­ris­tophe Galtier de­vra sans doute en­core se pas­ser de Ro­main Ha­mou­ma ( lire ci­des­sus) pour cette ren­contre qui se joue­ra éga­le­ment sans Mus­ta­pha Bayal Sall, sus­pen­du. Les in­ter­na­tio­naux, ren­trés en mi­lieu de se­maine de leurs dif­fé­ rents pé­riples ( lire ci­des­sous), de­vraient être mé­na­gés mais Flo­ren­tin Pog­ba et Ous­sa­ma Tan­nane de­vront pro­ba­ble­ment chaus­ser les cram­pons. Même s’ils n’ont pas été épar­gnés ces der­niers jours.

PHO­TO : D. R.

SÉ­LEC­TION. Alexan­der Sö­der­lund (ici à la lutte avec le Mont­pel­lié­rain Vi­to­ri­no Hil­ton) a joué avec la Nor­vège, cette se­maine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.