Un la­bo­ra­toire de re­cherche à ciel ou­vert

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pollution Aux PCB A Saint-Cyprien -

L’ad­mi­nis­tra­tion au­rait pu dé­ci­der d’ex­ca­ver. Dé­cais­ser les sols sur une pro­fon­deur de 30 à 150 cm, éva­cuer 7.600 m3 de terres vers une cen­trale d’en­fouis­se­ment. Elle a pré­fé­ré, compte te­nu du faible risque sa­ni­taire et de l’énorme coût pré­vi­sion­nel (deux mil­lions d’eu­ros), gé­rer les ter­rains in si­tu se­lon le prin­cipe de l’at­té­nua­tion na­tu­relle.

Réem­ployées à la pro­duc­tion d’éner­gie verte puis­qu’im­propres à l’éle­vage et à la cul­ture ( lire ci­des­sus), les par­celles cy­prien­noises vic­times de l’in­cen­die Vi­tale ser vent au­jourd’hui de la­bo­ra­toire à la re­cherche.

Trois pro­grammes scien­ ti­fiques ont été mis en place sur le pé­ri­mètre de dix­sept hec­tares ge­lé pour une cin­quan­taine d’an­nées ( dont qua­torze ex­ploi­tés par la so­cié­té Luxel). L’Ademe (agence de l’en­vi­ron­ne­ment et de la maî­trise de l’éner­gie) fi­nance les études de l’École des mines, de l’Uni­ver­si­té Jean­Mon­net et du centre Max­We­ber. « Il s’agit d’ana­ly­ser le com­por­te­ment de la pol­lu­tion, ex­plique Oli­vier Faure, en­sei­gnant­cher­cheur en phy­sio­lo­gie vé­gé­tale à Saint­Étienne. Que vont de­ve­nir les conta­mi­nants ? Quels ef­fets au­ront­ils sur les mi­cro­or­ga­nismes et les plantes en­vi­ron­nantes ? »

Pre­mier bi­lan en 2016… si sub­ven­tion

L’équipe ne réa­lise au­cun do­sage des mo­lé­cules. « Il existe 209 PCB dif­fé­rents, glisse Jean­Luc Bou­char­don, bio­chi­miste. On au­rait pu les in­ven­to­rier mais ce­la au­rait coû­té très cher. Du coup, on s’in­té­resse plu­tôt à l’état de san­té du sol, de la faune et de la flore. »

Les cher­cheurs ont dres­sé un état des lieux en 2012, juste avant la mise en ser­vice de la cen­trale pho­to­vol­taïque, et ont dé­po­sé une de­mande de sub­ven­tion pour re­tour­ner sur le site en 2016. « On est vrai­ment dans le sui­vi à long terme, dé­clarent­ils. Nous pour­rons ame­ner des ré­sul­tats concrets et sé­rieux sur la per­ti­nence d e l’ a t t é n u a t i o n à 1 0 ­ 15 ans. Ré­sul­tats qui se­ront va­lables pour d’autres sites in­dus­triels. »

Les équipes li­gé­riennes ne sont pas les seules à s’in­té­res­ser à Saint­Cy­prien. La com­mune est ren­trée dans un ré­seau de site­ate­liers hexa­go­nal. Idéal pour croi­ser les in­for­ma­tions et ac­cu­mu­ler les don­nées.

CHER­CHEURS. Jean-Luc Bou­char­don, Fran­çoise Gi­rar­dot et Oli­vier Faure étu­dient l’évo­lu­tion des sols à Saint-Cy­prien.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.