Les al­pa­gas vous at­tendent di­manche

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrisonnais -

En 2011, alors qu'elle se re­lève de sou­cis de san­té, Ni­cole Bon­com­pain cherche un nou­veau sens à sa vie et en­vi­sage de s'oc­cu­per d'ani­maux, si pos­sible ori­gi­naux. C'est ain­si qu'elle dé­cide d'ac­qué­rir trois al­pa­gas fe­melles pour la re­pro­duc­tion puis pour le tra­vail du feutre.

Trois à quatre ki­los de laine par ani­mal

En ef­fet, l'al­pa­ga, ori­gi­naire des hautes mon­tagnes (3.000 à 4.000 mètres d'al­ti­tude) du Chi­li, de Bo­li­vie, du Pé­rou, s'ac­cli­mate bien en Eu­rope et donne une laine très lé­gère mais sur­tout très chaude et iso­lante car im­pré­gnée de bulles d'air comme celle des ours blancs. Après la tonte, en mai, Ni­cole tra­vaille cette laine ar­ti­sa­na­le­ment sans re­cou­rir à des pro­duits chi­miques et réa­lise cha­peaux, écharpes, couvre­épaules, gi­lets... qu'elle vend lors de mar­chés ar­ti­sa­naux ou pour l e s m a r c h é s d e No ë l . Après la tonte, la laine is­sue du ventre et du dos part en fi­la­ture pour de­ve­nir pe­lotes. Celle du cou et des pattes est trans­for­mée en feutre. Chaque ani­mal donne 3 à 4 kg de ma­tière.

Ni c o l e B o n c o m p a i n ouvre ses portes au pu­blic di­manche 10 avril, de 10 heures à 12 h 30 puis de 14 à 18 heures, pour faire dé­cou­vrir sa col­lec­tion de vê­te­ments et de cha­peaux, pro­po­ser un ate­lier tri­cot et une vente de laine. Pour les en­fants, des pro­me­nades sont pré­vues avec les al­pa­gas te­nus en longe sur un par­cours tra­cé à cet ef­fet. Crêpes et bois­sons se­ront éga­le­ment pro­po­sées.

De quoi agré­men­ter une jour­née de sor­tie en fa­mille et dé­cou­vrir un éle­vage et des tech­niques d'ar­ti­sa­nat dé­li­bé­ré­ment na­tu­rels et bio­lo­giques.

ORI­GI­NAL. L’éle­vage d'al­pa­gas de Ni­cole Bon­com­pain, si­tué au lieu-dit Le Ga­re­ton, com­prend onze bêtes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.