La mos­quée turque a ou­vert ses portes

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pays Forézien -

« L’opé­ra­tion portes ou­vertes, c’est un mo­ment im­por­tant pour ren­con­trer et par­ta­ger un temps convi­vial avec tous les Fo­ré­ziens », a dé­cla­ré Yol Bay­ram, char­gé d’ac­cueillir les vi­si­teurs, sa­me­di 9 et di­manche 10 avril, à la mos­quée turque.

« Nous sommes en­vi­ron 90 membres. Notre ker­messe an­nuelle per­met d’ap­por­ter un sou­tien fi­nan­cier à l’as­so­cia­tion Com­mu­nau­té is­la­mique du Mil­li Go­rus (CIMG), grâce à la vente de pâ­tis­se­ries et autres pré­pa­ra­tions cu­li­naires con­coc­tées par les dames. »

Ces deux jours de fête ont per­mis à toute la com­mu­nau­té turque de se re­trou­ver au­tour de tra­di­tions et de chants avec un groupe mu­si­cal ve­nu d’Al­ le­magne. La di­men­sion re­li­gieuse n’a pas été ou­bliée avec dif­fé­rentes prières et cé­ré­mo­nies dans la mos­quée dé­co­rée de faïence de cou­leur bleue.

« Il est im­por­tant d’ou­vrir nos portes car nous vi­vons une époque dif­fi­cile. La com­mu­nau­té turque de France en su­bit aus­si les consé­quences. Il n’est pas fa­cile d’être mu­sul­man au­jourd’hui et on doit se dé­mar­quer des évé­ne­ments pour que les pré­ju­gés tombent », a pré­ci­sé Yol Bay­ram.

« Notre re­li­gion, ce n’est pas l’image qu’en donne une toute pe­tite mi­no­ri­té. Cette ker­messe est un pre­mier pas et per­met de nous ren­con­trer pour mieux se connaître entre fi­dèles de toutes les re­li­gions. »

FES­TI­VI­TÉS. Les dames ont pré­pa­ré de suc­cu­lentes spé­cia­li­tés turques pour la ker­messe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.