Un épi­sode de grêle ex­cep­tion­nel

Un violent orage de grêle a oc­ca­sion­né de sé­rieux dé­gâts dans plu­sieurs com­munes

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Jean-Fran­çois Vernet jean-fran­çois.vernet@cen­tre­france.com

IN­TEM­PÉ­RIES.

Un violent orage de grêle a frap­pé les com­munes de Saint­Marcellin­en­Fo­rez, Bon­son, SaintCy­prien et Su­ry­le­Com­tal, sa­me­di 28 mai, vers 17 heures.

DÉ­GÂTS.

Les sapeurs­pom­piers sont in­ter­ve­nus à 186 re­prises chez des par­ti­cu­liers qui ont vu leurs do­mi­ciles inon­dés et leurs jardins sac­ca­gés.

Les sapeurs-pom­piers de la Loire ont dû pro­cé­der à 186 in­ter­ven­tions, sa­me­di 28 mai, après le violent épi­sode ora­geux qui a frap­pé la plaine du Fo­rez et plus par­ti­cu­liè­re­ment les com­munes de Bon­son, SaintMar­cel­lin-en-Fo­rez, SaintCy­prien et Su­ry-le-Com­tal.

t sou­dain, le ciel s’est as­som­bri. Il était 16 h 45, sa­me­di 28 mai, lorsque les pre­miers grê­lons sont tom­bés sur la tête des ha­bi­tants de Bon­son, Saint­Marcellin­en­Fo­rez, Saint­Cy­prien et Su­ry­leCom­tal, qui a de­man­dé le clas­se­ment en ca­tas­trophe na­tu­relle.

En vingt­cinq mi­nutes à peine, des mil­liers de pe­tites billes sont ve­nues blan­ chir le sol et don­ner à ce mois de mai des al­lures hi­ver­nales. « Nous avons été obli­gés de sor­tir les chasse­neige », té­moigne Pierre Pas­quier, ad­joint à la sé­cu­ri­té à Saint­Marcellin­en­Fo­rez. Dans sa com­mune, une quin­zaine de mai­sons ont été inon­dées par le toit.

Des lo­ge­ments so­ciaux ont éga­le­ment été en­dom­ma­gés dans le quar­tier des Va­chères. Car l’épi­sode grê­leux, qui a bou­ché les éva­cua­tions des ché­neaux et les bouches d’égouts a lais­sé place à de fortes pluies in­in­ter­rom­pues pen­dant une bonne par­tie de la soirée. Ré­sul­tat, de nom­breuses caves ont été inon­dées, plu­sieurs mai­sons et éta­blis­se­ments publics ont dé­plo­ré de fortes in­fil­tra­tions d’eau et des tuiles et faux­pla­fonds ont cé­dé sous la puis­sance de l’orage.

À Bon­son comme à SaintMar­cel­lin­en­Fo­rez, les écoles ma­ter­nelles et pri­maires ont su­bi les foudres de Dame na­ture, oc­ca­sion­nant une re­con­fi­gu­ra­tion des classes, lun­di ma­tin.

« Trois salles ont été inon­dées par les toits. On a mal­gré tout main­te­nu l’ouverture de l’école et amé­na­gé les classes », dé­ve­loppe Pierre Pas­quier. À Bon­son, une classe de l’école ma­ter­nelle Jules­Verne n’a pu rou­vrir que mar­di ma­tin. Ch­ris­tian Ro­bert, di­rec­teur de la voi­rie, a re­cen­sé une cen­taine de dos­siers dé­po­sés en mai­rie par les Bon­son­nais pour di­verses dé­gra­da­tions.

186 opé­ra­tions pour les sapeurs-pom­piers

Dans la com­mune, l’en­tre­prise Tô­le­rie fo­ré­zienne, spé­cia­li­sée dans les meubles de­si­gn, a consta­té des dé­gâts dans les faux­pla­fonds, « ce qui a en­traî­né une journée de chô­mage tech­nique par­tiel », a pré­ci­sé le di­rec­teur gé­né­ral, Joël Lemoine. Mar­di ma­tin, tout était ren­tré dans l’ordre.

À Su­ry­le­Com­tal, des inon­da­tions de caves ont éga­le­ment été consta­tées et une toi­ture s’est ef­fon­drée rue Notre­Dame. La so­cié­té Fo­rez Mat a an­non­cé un risque d’ef­fon­dre­ment de toi­ture de 500 m² tan­dis que l’en­tre­prise SFTS a consta­té des dé­gâts sur la par­tie ad­mi­nis­tra­tive du site. Les ma­raî­chers et hor­ti­cul­teurs du ter­ri­toire ont été les plus im­pac­tés. « La com­mune de Saint­Marcellin va d’ailleurs pré­sen­ter un dos­sier de ca­la­mi­té agri­cole plu­tôt que de ca­tas­trophe na­tu­relle à la pré­fec­ture de la Loire », sou­ligne Pierre Pas­quier. Les sapeurs­pom­piers de la Loire ont re­cen­sé 186 in­ter­ven­tions dans un pé­ri­mètre as­sez res­treint. Il a fal­lu la pré­sence de soixante­dix pom­piers et une ving­taine de vé­hi­cules de se­cours pour contrô­ler le plus ef­fi­ca­ce­ment la si­tua­tion.

Obli­gés de pas­ser les chasse­neige

PHO­TO : CA­RO­LINE BOU­QUET

PHO­TO AN­THO­NY MORRA

SAINT-CY­PRIEN. Les fortes pluies ont en­traî­né de sé­rieuses inon­da­tions, sa­me­di soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.