Les as­sis­tantes de vie se sont ren­con­trées

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pays Forézien - Vie locale -

Une pre­mière ren­contre réu­nis­sant une ving­taine d’as­sis­tantes de vie ve­nues de tout le dé­par­te­ment a eu lieu au centre de for­ma­tion du Puits de l’Aune à Feurs, jeu­di 9 juin.

Six Re­lais as­sis­tantes de vie dans la Loire

« Nous sou­hai­tons que d’autres per­sonnes viennent nous re­joindre dans les Re­lais as­sis­tantes de vie pour avoir plus d’échanges, être moins seules dans l’exer­cice de notre pro­fes­sion, ont­elles ré­su­mé. Ces ren­dez­vous per­mettent de par­ta­ger nos ex­pé­riences pro­fes­sion­nelles et de se ren­sei­gner sur les for­ma­tions pos­sibles ».

Les as­sis­tantes de vie sont peu nom­breuses à ve­ nir par­ti­ci­per aux for­ma­tions pro­po­sées au Re­lais, lieu unique de ren­contre, d’échange et de pro­fes­sion­na­li­sa­tion. Les as­sis­tants de vie sont em­ployés di­rec­te­ment par les par­ti­cu­liers pour in­ter­ve­nir à do­mi­cile. Ils sont char­gés d’ac­com­pa­gner une per­ sonne vul­né­rable dans son quo­ti­dien en ef­fec­tuant di­verses tâches (mé­nage, courses, cui­sine…). Les as­sis­tants de vie peuvent tra­vailler en jour­née ou la nuit, à temps plein ou à temps par­tiel. Le centre de for­ma­tion du Puits de l’Aune est ha­bi­li­té pour dé­li­vrer des for­ma­tions aux as­sis­tants de vie et ma­ter­nels. Les as­sis­tants de vie peuvent par­ti­ci­per à des mo­dules de for­ma­tions conti­nue qui os­cil­lent entre 14 et 40 heures.

Il existe ac­tuel­le­ment six re­lais sur le dé­par­te­ment (Feurs, Saint­Étienne, Roanne, Boën­sur­Li­gnon, Saint­Bon­net­le­Cou­reau et Noi­ré­table). Il est pos­sible d’ou­vrir un re­lais à par­tir du mo­ment ou plu­sieurs as­sis­tants de vie se re­groupent (de trois à douze per­sonnes).

RÉUNION. Les as­sis­tantes de vie et Pas­cal Ber­nard, ad­joint char­gé des af­faires so­ciales à Feurs, ont échan­gé sur leur mé­tier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.