Les ha­bi­tants, ac­teurs d’un soir à Moi­zieux

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pays D'astrée -

Le parc Moi­zieux s’est ani­mé de couleurs, de mu­sique, de danses, de théâtre ven­dre­di 17 juin, à l’oc­ca­sion de la fête fi­nale des Che­mins en scène. Une ani­ma­tion bien in­ha­bi­tuelle a ré­gné toute la soi­rée dans ce parc his­to­rique de la ville, de­ve­nu une scène le temps d’une soi­rée. Le pu­blic, ve­nu nom­breux, a dé­am­bu­lé et est al­lé de sur­prises en sur­prises.

Des mots, des sons, de la danse…

Sur des fils d’éten­dage sèchent des mots écrits par les ha­bi­tants, jeunes et plus vieux, qui parlent pour les uns de leurs sou­ve­nirs, pour les autres d’un temps où les vil­lages en étaient à re­cher­cher leur nom.

Un peu plus loin, une mu­sique in­ha­bi­tuelle par­vient aux oreilles. De jeunes en­fants jouent sur de drôles d’ins­tru­ments et re­créent les bruits du ter­ri­toire, très fiers de mon­trer le sa­voir­faire qu’ils ont ac­quis toute l’an­née avec l’En­semble or­ches­tral contem­po­rain (EOC).

Conti­nuant leur che­mi­ne­ment, les spec­ta­teurs ont as­sis­té à trois « coups d’éclat » (théâtre, danse et beat­box). Les ac­teurs sont connus, ce sont les ha­bi­ tants du ter­ri­toire qui ont osé dé­cou­vrir et par­ti­ci­per en sui­vant les conseils de pro­fes­sion­nels.

La nuit tombe. Le parc s’illu­mine. Les sur­prises conti­nuent. Le spec­tacle vi­déo dé­marre, la fa­çade du châ­teau se trans­forme, la na­ture ver­doyante l’em­plit de couleurs, les feuilles d’arbres s’agitent. À l’in­té­rieur, de nom­breux écrans sont ins­tal­lés et sur­prennent le vi­si­teur.

Dé­jà, il faut ré­flé­chir au pro­jet de la sai­son pro­chaine pour que, de nou­veau, la dé­cou­verte cultu­relle en­va­hisse le ter­ri­toire.

CHE­MINS EN SCÈNE. Le pu­blic est al­lé à la dé­cou­verte de ce spec­tacle créé avec les ha­bi­tants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.