Mau­rice Por­tier res­te­ra dans les mé­moires

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Monts Du Lyonnais -

L’ULR (union lo­cale des re­trai­tés) CFDT du Fo­rez vient de perdre l’un des siens, Mau­rice Por­tier, ori­gi­naire de Cha­zelles­surLyon et do­mi­ci­lié à Montrond­les­Bains. C’était un homme gé­né­reux, hu­main, at­ten­tif aux autres. « Nous sommes fiers, dans notre union CFDT Re­trai­tés d’avoir cô­toyé cet homme, d’avoir pu tra­vailler avec lui à ten­ter d’amé­lio­rer cette so­cié­té pour les plus dé­fa­vo­ri­sés », a­t­on dé­cla­ré au syn­di­cat.

Op­ti­miste convain­cu, cher­chant tou­jours à mieux com­prendre les si­tua­tions so­ciales afin de trou­ver le bon com­pro­mis, Mau­rice Por­tier était un homme d’ac­tion qui don­nait son temps et de son éner­gie pour le syn­di­cat.

Ins­ti­tu­teur, sa pro­fes­sion lui per­met­tait de trans­mettre ses connais­sances aux jeunes de la plaine du Fo­rez. Il avait op­té pour le syn­di­cat SGEN de la CFDT consi­dé­rant qu’un en­sei­ gnant ne doit pas se cou­per du monde du tra­vail. S’il n’a pas été mo­bi­li­sé lors de la Se­conde Guerre mon­diale, il s’était en­ga­gé dans la Ré­sis­tance, re­joi­gnant son frère dans la Creuse.

À la MJC de Montrond-les-Bains

Au sor­tir de cette guerre, Mau­rice Por­tier s’était at­ta­ché à ou­vrir le che­min de la culture aux jeunes, en créant la MJC de Montrond et en or­ga­ni­sant des voyages dans le monde. Il se­ra lo­gi­que­ment un temps, pré­sident de la fé­dé­ra­tion na­tio­nale des MJC.

Il a contri­bué à créer Peuple so­li­daire, Les Amis du Tiers­monde, les vi­si­teurs de pri­son, des cours d’al­pha­bé­ti­sa­tion pour ceux qui ar­ri­vaient au pays. Avec sa co­lo­ca­taire et amie de tou­jours, « Né­nette » Dupuy, il s’était en­ga­gé dans des ac­tions hu­ma­ni­taires au Sé­né­gal, ai­dant no­tam­ment un couple à se ré­ins­tal­ler dans son vil­lage en ap­por­tant des moyens in­dis­pen­sables (puits, dis­pen­saire, école). Le contact avec un ju­riste re­con­nu dans le monde en­tier, Hen­ri Bu­rin des Ro­ziers, qui dé­fen­dait la cause des pay­sans sans terre du Bré­sil, les a conduits à mul­ti­plier les ac­tions de sou­tien dans le cadre de l’as­so­cia­tion So­li­da­ri­té in­ter­na­tio­nale.

Mau­rice et « Né­nette » ont for­mé un couple uni dans la so­li­da­ri­té et la fra­ter­ni­té jusque dans la mort, à quelques mois d’écart.

MAU­RICE POR­TIER. Une vie d’en­ga­ge­ment au ser­vice des autres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.