Le Mont Se­miol at­tire tous les re­gards

CHÂTELNEUF. Le site ba­sal­tique re­cèle le gi­se­ment d’un mi­né­ral qui se­rait unique au monde, la maz­zite. INI­TIA­TIVE. Un plan de ges­tion éta­bli­ra d’ici 2022 la pré­ser­va­tion d’une faune et d’une flore re­mar­quables.

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Ju­lien Gar­don

À l’ori­gine, un pro­gramme pré­voyait la seule pré­ser­va­tion des rares pe­louses sèches sur ba­salte. Mais le Mont Se­miol va fi­na­le­ment faire l’ob­jet d’un plan de ges­tion d’en­ver­gure.

Dans les contre­forts des Monts du Fo­rez, le Mont Se­miol est si­tué sur la com­mune de Châtelneuf. Sa sur­face de 139 hec­tares, dont 50 d’af­fleu­re­ment de ba­salte, a vi­ve­ment in­té­res­sé les membres du Conser­va­toire d’es­paces na­tu­rels (CEN) Rhône­Alpes, ba­sé à Vourles (Rhône). « C’est un site par­ti­cu­lier où il y a un vrai en­jeu de bio­di­ver­si­té, es­time Fa­bien Billaud, du CEN. Nous y met­tons en place un pro­jet am­bi­tieux. »

Ce pro­jet, c’est un Plan de ges­tion qui doit s’éta­ler jusqu’en 2022. Il fait suite à un co­mi­té de pi­lo­tage réuni en mai der­nier (*), qui a dé­bou­ché sur plu­sieurs ob­jec­tifs.

Dans un pre­mier temps, il s’agit d’amé­lio­rer et d’ac­tua­li­ser la connais­sance du site concer­nant no­tam­ment les in­sectes qui le peuplent, tout comme les oi­seaux ou en­core la flore. « Nous ne par­tons pas de rien », es­time­t­on au CEN qui peut d’ores et dé­jà mettre en avant quelques par­ti­cu­la­ri­tés.

Comme la pré­sence du bu­sard Saint­Mar­tin, une es­pèce pro­té­gée de ra­paces diurnes, par­ti­cu­liè­re­ment vul­né­rable dans la région. Concer­nant les in­sectes, deux es­pèces ap­pré­ciant gé­né­ra­le­ment les mi­lieux chauds et secs ont été re­cen­sées : l’as­ca­laphe am­bré et la pe­tite ci­gale de mon­tagne.

« Faire pro­fi­ter le pu­blic »

Mais c’est en terme de flore que la ri­chesse du Mont Se­miol est la plus im­por­tante avec hê­traies et pins de bou­lange (lire ci­des­sous), de nom­breuses es­pèces de plantes re­mar­quable dont un trom­bi­no­scope se­ra réa­li­sé, mais éga­le­ment les pe­louses sèches pour les­quelles une at­ten­tion par­ti­cu­lière se­ra por­tée. « Ces pe­louses sont très rares dans la Loire et me­na­cées de dis­pa­ri­ tion dans la région. Lo­ca­li­sées sur des sur­faces très ré­duites sur les pics de ba­salte, dans les sec­teurs les plus secs où le sol est mince et où la roche af­fleure par­fois. Elles sont le plus sou­vent aban­don­nées et se trans­forment pe­tit à pe­tit en four­rés. » Pour évi­ter ce­la, un dé­brous­ saillage des buis­sons qui les en­tourent de­vrait no­tam­ment être ef­fec­tué.

Par la suite, dès lors qu’un re­cen­se­ment com­plet au­ra été ef­fec­tué, des ac­tions se­ront mises en place pour as­su­rer la pré­ser­va­tion de la bio­di­ver­si­té du Mont Se­miol en im­pli­quant tous les ac­teurs du pro­jet. « Il y a une bon­ ne dy­na­mique de la part de toutes les par­ties qui vont toutes dans le même sens », se sa­tis­fait Fa­bien Billaud dont l’or­ga­nisme pré­voit, à plus long terme, « d’or­ga­ni­ser la fré­quen­ta­tion du site de ma­nière à li­mi­ter les im­pacts né­ga­tifs et à faire pro­fi­ter le pu­blic de ses mul­tiples in­té­rêts ». Mais tout se fe­ra en concer­ta­tion étroite avec la mu­ni­ci­pa­li­té de Châtelneuf dont le maire, Ni­co­las Sau­vi­net, en­tend faire dé­cou­vrir « l’énorme po­ten­tiel » de ce site re­mar­quable.

(*) Le co­mi­té de pi­lo­tage est com­po­sé de membres de la Com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Loi­reFo­rez (Calf ), de quelques­uns des 75 pro­prié­taires et ex­ploi­tants des 291 par­celles ca­das­trales re­cen­sées, de Ni­co­las Sau­vi­net, maire de Châtelneuf, des as­so­cia­tions Vol libre du Fo­rez et Ran­don­neurs mont­bri­son­nais, de la Ligue de pro­tec­tion des oi­seaux,

Faune, flore, in­sectes et oi­seaux

du Con­seil dé­par­te­men­tal de la Loire, de la So­cié­té d’amé­na­ge­ment fon­cier et d’éta­blis­se­ment ru­ral (Sa­fer) Rhône­Alpes et du Conser­va­toire d’es­paces na­tu­rels.

PHO­TO : JU­LIEN GAR­DON

Les pi­nèdes de pins de bou­lange fe­ront l’ob­jet d’une at­ten­tion par­ti­cu­lière.

PAY­SAGE. Des sen­tiers, de la ver­dure et une vue im­pre­nable sur Mont­bri­son. Mais en s’y pen­chant de plus près, les trésors sont nom­breux.

PE­LOUSES SÈCHES. Ni­co­las Sau­vi­net, maire de Châtelneuf, montre une par­tie de pe­louse sèche, aujourd’hui re­lic­tuelle et à pré­ser­ver, à hau­teur basse et ca­rac­té­ris­tique des roches ba­sal­tiques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.