La ré­or­ga­ni­sa­tion du centre hos­pi­ta­lier in­quiète le per­son­nel

Les re­pré­sen­tants du per­son­nel du Centre hos­pi­ta­lier du Fo­rez af­fichent leurs in­quié­tudes

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Jean-Fran­çois Vernet jean-fran­cois.vernet@cen­tre­france.com

Une réunion pu­blique concer­nant l’ave­nir du Centre hos­pi­ta­lier du Fo­rez (CHF) s’est te­nue, mar­di 28 juin, à l’ini­tia­tive de la CGT. Les re­pré­sen­tants du per­son­nel ont no­tam­ment an­non­cé la fermeture de 20 des 50 lits du ser­vice chi­rur­gie sur le site de Mont­bri­son et poin­té du doigt les dé­fi­cits du CHF.

Ils étaient une cin­quan­taine, dont une grande ma­jo­ri­té d’em­ployés du Centre hos­pi­ta­lier du Fo­rez (CHF), à s’être dé­pla­cé jusqu’à la salle Pierre­Bou­lez, mar­di soir, pour la réunion pu­blique pro­po­sée par la CGT.

Her­vé Per­ret, re­pré­sen­tant du per­son­nel, a évo­qué la si­tua­tion du CHF et an­non­cé les me­sures qui al­laient être prises pro­chai­ne­ment. « De­puis la fu­sion des hô­pi­taux de Mont­bri­son et Feurs en 2013, on constate une dé­gra­da­tion glo­bale qui im­pacte à la fois l’offre de soins, les condi­tions de tra­vail et les res­sources fi­nan­cières de l’éta­blis­se­ment. Les dif­fi­cul­tés concer­nant le re­cru­te­ment mé­di­cal se tra­duisent par le dé­part de nom­breux mé­de­cins et en­traînent l’aban­don ou la re­struc­tu­ra­tion de nos ac­ti­vi­tés », ré­sume­t­il. Il constate éga­le­ment que la fu­sion n’a pas « conte­nu la baisse de l’ac­ti­vi­té. Ce qu’on ne fait plus sur un site ne se re­porte pas au­to­ma­ti­que­ment sur l’autre, ce qui en­gendre une fuite des pa­tients et donc une baisse si­gni­fi­ca­tive de nos re­cettes. »

« On creuse un peu plus en­core le dé­fi­cit »

Pas per­sua­dé que les fer­me­tures de ser­vice soient la bonne so­lu­tion, Her­vé Per­ret a avan­cé comme exemple la baisse de 3,2 M€ de re­cettes suite à la fermeture du ser­vice chi­rur­gie de Feurs. « En contre­par­tie, l’hô­pi­tal a éco­no­mi­sé 2,3 M€ en fer­mant ces lits et en sup­pri­mant du per­son­nel. On creuse donc en­core un peu plus le dé­fi­cit. » La di­rec­tion en­tend pour­ suivre cette lo­gique dans la re­struc­tu­ra­tion de l’hô­pi­tal en sup­pri­mant une ving­taine des cin­quante lits du ser­vice chi­rur­gie sur le site de Mont­bri­son dès le mois de juillet (voir ci­contre). Une dé­ci­sion qui entre dans le se­cond plan de re­tour à l’équi­libre exi­gé par l’Agence ré­gio­nale de san­té (ARS). Un plan qui pré­voit la sup­pres­sion de 66 lits et de 35,2 équi­va­lents temps plein, se­lon les dé­lé­gués CGT. « Il s’agit donc d’une ré­duc­tion ca­pa­ci­taire qui a pour ob­jec­tif de di­mi­nuer la du­rée moyenne de sé­jour et de gé­né­rer des éco­no­mies de per­son­nel », dé­duit Her­vé Per­ret.

Les re­pré­sen­tants du per­son­nel ont ini­tié une ex­per­tise CHSCT face à cette re­struc­tu­ra­tion. « Nous vou­lons trans­for­mer cette ex­per­tise en re­ven­di­ca­tions construc­tives. Nous vou­lons créer une dy­na­mique col­lec­tive, nous don­ner les moyens de créer une al­ter­na­tive à leur pro­jet », in­forme­t­il. Un pro­jet d’as­sises de l’hô­pi­tal, qui réuni­rait mé­de­cins, re­pré­sen­tants du per­son­nel, pa­tients et élus du ter­ri­toire est d’ailleurs en cours de ré­flexion…

Une ex­per­tise de­man­dée par les re­pré­sen­tants du per­son­nel

RÉUNION. Her­vé Per­ret, re­pré­sen­tant du per­son­nel et Béa­trice Bar­bier, se­cré­taire à la CGT San­té ac­tions so­ciales, ont ani­mé la réunion pu­blique de­vant une cin­quan­taine de per­sonnes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.