Ma­rie-An­drée Por­tier : « Je suis ve­nue pour que le CHF per­dure »

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale -

La di­rec­trice du Centre hos­pi­ta­lier du Fo­rez (CHF) as­sume les choix de ré­or­ga­ni­sa­tion opé­rés afin de re­ve­nir à l’équi­libre fi­nan­cier.

« Nous de­vons or­ga­ni­ser l’offre de soins dif­fé­rem­ment. Notre in­dice de per­for­mance­du­rée moyenne de sé­jour est trop éle­vé par rap­port à la moyenne na­tio­nale. » La di­rec­trice du CHF Ma­rie­An­drée Por­tier, sou­te­nue dans sa dé­marche par l’Agence ré­gio­nale de san­té (ARS), ex­plique que l’hô­pi­tal perd trop d’argent. « Nous de­vons nous amé­lio­rer dans la ges­tion. Il faut qu’on re­vienne à l’équi­libre en 2016. Ce n’est plus pos­sible de perdre de l’argent comme c’est le cas ac­tuel­le­ment. Je suis ve­nue ici pour que l’hô­pi­tal per­dure. »

Lors­qu’on évoque la fermeture des vingt lits au ser­vice chi­rur­gie de Mont­bri­son, Ma­rie­An­ drée Por­tier ré­torque que dans le même temps, « on va mul­ti­plier par deux le nombre de places en am­bu­la­toire, pas­sant de six à douze ». Ce­la entre dans l’Ob­jec­tif na­tio­nal des dé­penses d’as­su­rance­ma­la­die (On­dam) in­suf­flé par la mi­nistre de la San­té Ma­ry­sol Tou­raine. Quant aux dif­fi­cul­tés de re­cru­te­ment des mé­de­cins, la di­rec­trice concède qu’« il y a des dé­parts mais c’est la vie d’un éta­blis­se­ment. Nous avons aus­si des ar­ri­vées. »

DI­REC­TRICE. Ma­rieAn­drée Por­tier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.