Charles Gan­tois, chou­chou du pu­blic et de Phi­lippe Et­che­best

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrisonnais -

Loin de Xa­vier Pin­ce­min, le ga­gnant 2016, qui s’était fait moyen­ne­ment ap­pré­cier des té­lé­spec­ta­teurs, Charles Gan­tois avait fait l’una­ni­mi­té dans la der­nière sai­son de Top chef.

Pour ac­cé­der au grand show de M6, ce jeune com­mis vos­gien de 19 ans avait rem­por­té un pre­mier concours té­lé­vi­sé : Ob­jec­tif Top chef.

Un beau par­cours

C’est lors de cette émis­sion que le cha­ris­ma­tique chef Phi­lippe Et­che­best avait fait du « grand Charles » son pro­té­gé. Face à l’élite de la jeune gas­tro­no­mie fran­çaise, le jeune can­di­dat sym­pa­thique, à la car­rure de rug­by­man, s’était dis­tin­gué en li­vrant une cui­sine pleine d’émo­tion qui avait em­por­té de nom­breux suf­frages. Sur­clas­sant des can­di­dats bien plus ex­pé­ri­men­tés, il avait fi­ni par être éli­mi­né lors de la hui­tième se­maine de la com­pé­ti­tion.

En Bel­gique avec un autre can­di­dat

De­puis, Charles Gan­tois a quit­té la France pour tra­vailler en Bel­gique, à Wanze. Il est de­ve­nu le se­cond d’un autre can­di­dat at­ta­chant de la der­nière sai­son de Top chef : Ke­vin Ro­quet. En­semble, ils font le bon­heur de l’éta­blis­se­ment, La gas­tro­no­mie du Mayeur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.