« Mon voyage avec le pape »

Une Mont­bri­son­naise ra­conte sa ren­contre avec le pape Fran­çois

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale - Sé­go­lène Per­ret se­go­lene.per­ret@cen­tre­france.com

En sa qua­li­té de jour­na­liste aux Nou­velles d’Arménie ma­ga­zine, Jea­nine Pa­lou­lian, ad­jointe à la Ville de Montbrison, a ef­fec­tué le voyage dans son pays d’ori­gine à bord de l’avion pa­pal.

Jea­nine Pa­lou­lian est une ha­bi­tuée des voyages pa­paux. Grand re­por­ter pen­dant de nom­breuses an­nées, elle avait dé­jà cou­vert une tren­taine de dé­pla­ce­ments de JeanPaul II et un de Be­noît XVI.

Un pé­riple de plus de 7.000 ki­lo­mètres

Il y a quelques jours, elle a ren­con­tré le pape Fran­çois pour la pre­mière fois. « C’est une ex­pé­rience per­son­nelle très forte et un mo­ment pro­fes­sion­nel in­tense même si on ne perd pas de vue qu’on n’est pas là pour soi mais au ser­vice du lec­teur. L’ob­jec­tif est d’em­ma­ga­si­ner un maxi­mum de choses pour les ra­con­ter après le voyage », confie­t­elle de re­tour de son pé­riple.

Par­tie de Montbrison mer­cre­di 22 juin, elle a re­joint son point de dé­part lun­di 27 juin au soir, après quelque 7.000 ki­lo­mètres via le Va­ti­can et Ere­van, la ca­pi­tale de l’Arménie.

Après une pre­mière jour­née consa­crée à ré­cu­pé­rer badge et ac­cré­di­ta­tion of­fi­ciels afin de faire par­tie de la suite pa­pale, l’ad­jointe à la com­mu­ni­ca­tion, à l’his­toire et au pa­tri­moine de Montbrison a pris l’avion au dé­part de Rome. Loin d’être seule, une qua­ran­taine de ses confrères de na­tio­na­li­tés dif­fé­rentes par­ti­ci­paient éga­le­ment au voyage.

À deux re­prises, elle a pu dis­cu­ter avec le sou­ve­rain pon­tife. « À l’al­ler, le pape vient sa­luer les jour­na­listes. On se pré­sente et on échange quelques mots, ra­conte­t­elle. C’est un mo­ment per­son­nel très fort. Je lui ai ex­pli­qué que j’étais Fran­çaise d’ori­gine ar­mé­nienne. Il m’a de­man­dé com­ment mes pa­rents étaient ve­nus en France et nous avons par­lé du gé­no­cide. » Un échange qui s’est conclu par la bé­né­dic­tion de quelques mé­dailles des­ti­nées à ses proches.

Au re­tour d’Arménie, la se­conde ren­contre a été plus for­melle : « C’est qua­si­ment une confé­rence de presse qui a lieu dans l’avion. Les jour­na­listes s’or­ga­nisent pour pou­voir po­ser des ques­tions. » Jea­nine Pa­lou­lian a évo­qué le pro­chain voyage du pape en Azer­baïd­jan et les ten­sions qui existent avec l’Arménie. « Il m’a ré­pon­du qu’il n’y al­lait pas pour at­ti­ser la haine mais au contraire, trans­mettre un mes­sage de paix. »

Un pape « dif­fé­rent »

Une fois re­ve­nue en France, un gros tra­vail d’écri­ture l’at­ten­dait afin d’en­voyer dans les temps son re­por­tage aux Nou­velles d’Arménie ma­ga­zine .Si Jea­nine Pa­lou­lian a rap­por­té dans ses ba­gages les ca­deaux of­ferts à chaque jour­na­liste (la mé­daille de son voyage, une en­ve­loppe avec le 1er timbre du voyage et un cha­pe­let), c’est sur­tout char­gée de sou­ve­nirs qu’elle est ren­trée à Montbrison : « Ce pape est très in­té­res­sant et dif­fé­rent de ses pré­dé­ces­seurs. On sent qu’il vient d’Amé­rique du sud ; il a un cô­té très tac­tile. Ac­ces­sible, il res­semble un peu à Mon­sieur Tout le monde mais il dé­gage quelque chose de très fort. On sent une in­tel­li­gence et une bien­veillance. »

« Une ex­pé­rience per­son­nelle très forte »

ÉCHANGES. Jea­nine Pa­lou­lian a eu l’op­por­tu­ni­té de dis­cu­ter avec le pape Fran­çois à l’oc­ca­sion de son voyage en Arménie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.