Coups de gueule à l’AS Boën-Tre­lins

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pays D'astrée -

L’as­sem­blée gé­né­rale de l’as­so­cia­tion spor­tive Boën­Tre­lins (ASBT) a don­né l’oc­ca­sion à Pierre Poix, pré­sident du club, à Pierre­Jean Ro­chette, maire, et à Jean­Paul Ravel, maire de Tre­lins, de dé­non­cer cer­tains com­por­te­ments, no­tam­ment l’ir­res­pect des autres et l’es­prit de contes­ta­tion.

L’état des ves­tiaires après les matchs

De­vant l’état des ves­tiaires après les matchs, Pierre­Jean Ro­chette a mis en garde les joueurs : les em­ployés com­mu­naux ne sont pas là pour net­toyer des lo­caux dont la mise à dis­po­si­tion n’est pas une obli­ga­tion. D’ailleurs, s’il n’y a pas d’amé­lio­ra­tion, les joueurs de­vront net­toyer eux­mêmes.

Le dis­cours de Jean­Paul Ravel a été le même. Quant à Pierre Poix, il s’in­surge contre l’at­ti­tude des pa­rents, sou­vent dans la cri­tique en­vers les di­ri­geants, ou­bliant que ces der­niers sont bé­né­voles. L’es­prit de contes­ta­tion de cer­tains joueurs agace aus­si le pré­sident du club qui ai­me­rait plus de spor­ti­vi­té et de col­lec­tif.

Sa­tis­fac­tions sur le plan spor­tif

L’as­sem­blée gé­né­rale a, bien sûr, été l’oc­ca­sion de dres­ser le bi­lan spor­tif, des U6 aux plus de 40 ans. Chaque en­traî­neur a rap­pe­lé les mo­ments forts ou plus dif­fi­ciles. La plus grosse sa­tis­fac­tion reste la per­for­mance des U11 au tour­noi de l’Eu­ro. Pierre Poix a aus­si sou­li­gné la réus­site des 50es jour­nées du bou­din.

La sai­son pro­chaine, le prix des li­cences n’aug­men­te­ra pas (30 € pour les U6, 75 € pour les jeunes et les fé­mi­nines, 110 € pour les se­niors).

LI­CEN­CIÉS. Le pu­blic était à l’écoute des rap­ports de l’an­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.