Fi­nances et pé­ri­mètre au me­nu d’un conseil en plein air

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pays Forézien - Jean-Mi­chel Daf­faud

Am­biance de va­cances lors du conseil de Feurs-en-Fo­rez qui s’est dé­rou­lé mer­cre­di 29 juin à la pis­cine Fo­rez aqua­tic.

Au cours de cette séance, le pré­sident et maire de Feurs, Jean­Pierre Taite, s’est no­tam­ment in­quié­té du mon­tant du fonds de pé­réqua­tion im­po­sé par l’État aux com­mu­nau­tés « riches » pour être re­ver­sé aux com­mu­nau­tés « pauvres » : 599.000 en 2016, à com­pa­rer aux 63.000 en 2013. « Ce se­ra peut­être la der­nière an­née que nous ver­sons vu le nou­veau pé­ri­mètre de notre fu­ture com­mu­nau­té. En at­ten­dant, nous don­nons plus que nous ne re­ce­vons de l’État », a com­men­té le pré­sident.

Mau­vaise nou­velle pour le dos­sier de la pis­cine

Autre gros dos­sier, la ré­no­va­tion et l’agran­dis­se­ment du bâ­ ti­ment de la pis­cine qui se chiffre à 451.000 . Et mau­vaise nou­velle puisque la sub­ven­tion de 135.000 sol­li­ci­tée a été re­fu­sée. « Nous la dé­po­se­rons de nou­veau dé­but 2017. C’est un in­ves­tis­se­ment sur deux an­nées (2016 et 2017, N.D.L.R) que nous pou­vons réa­li­ser sur nos fonds propres », a pré­ci­sé Yves Fla­mand, maire de Va­leille, char­gé du pro­jet.

Le sché­ma de co­hé­rence ter­ri­to­rial (Scot) de Loire Centre qui réunit 83 villes et villages sur le plan de l’ur­ba­ni­sa­tion, de l’en­ vi­ron­ne­ment et du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, a fait l’una­ni­mi­té sur son pé­ri­mètre même si le pré­fet de la Loire n’a pas en­core ar­rê­té sa po­si­tion dé­fi­ni­tive.

49 com­munes, 66.000 ha­bi­tants

Moins fa­cile en re­vanche fut la com­po­si­tion du nou­vel éta­blis­se­ment pu­blic de co­opé­ra­tion in­ter­com­mu­nale (EPCI) avec des com­munes qui y sont et veulent en sor­tir, d’autres qui dé­si­rent y en­trer et à qui l’on re­fuse d’y ve­nir. Ce fu­tur EPCI de­vrait ras­sem­bler 49 com­munes pour 66.000 ha­bi­tants : les com­mu­nau­tés de Feurs­en­Fo­rez, les Col­lines du ma­tin (Pa­nis­sières), la com­mu­nau­té de Bal­bi­gny, sept com­munes du Paysde­Saint­Gal­mier et neuf com­munes de Fo­rez­en­Lyon­nais.

Les avis sont par­ta­gés avec des élus qui sont contre (« On va éloi­gner les ci­toyens des centres de dé­ci­sions » se­lon Jean­Luc La­val, maire de Salt­en­Don­zy) et d’autres qui s’abs­tiennent (Ju­lien Du­ché de Pon­cins : « C’est une si­tua­tion confuse. Que le pré­fet se dé­cide ! »). Le sé­na­teur Jean­Claude Fré­con a ap­por­té quelques pré­ci­sions tech­niques et a spé­ci­fié que « le pré­fet a 75 jours pour sta­tuer et qu’il peut pas­ser outre la dé­ci­sion de la com­mis­sion dé­par­te­men­tale qui a dé­jà don­né son avis ».

Deux dé­li­bé­ra­tions ont eu lieu avec, pour la pre­mière, une ap­pro­ba­tion de ce nou­veau pé­ri­mètre (2 contre, 4 abs­ten­tions et 28 pour) et une una­ni­mi­té pour la se­conde afin de per­mettre à six com­munes de Fo­rez­enLyon­nais de se tour­ner vers le Si­mo­ly du cô­té du Rhône.

CONSEIL. La der­nière as­sem­blée com­mu­nau­taire avant l’été s’est te­nue à Fo­rez aqua­tic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.