Le site Ecuyer bien­tôt dé­mo­li et dé­pol­lué

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Monts Du Lyonnais -

Le der­nier conseil mu­ni­ci­pal s’est réuni jeu­di 23 juin (lire aus­si notre édi­tion de la se­maine der­nière).

Ha­bi­tat et équi­pe­ment de loi­sirs

Les élus se sont pen­chés sur la conven­tion avec Épo­ra (Éta­blis­se­ment pu­blic fon­cier de l’Ouest Rhône­Alpes) pour le site Écuyer, en vue de créa­tion d’ha­bi­tats et d’un équi­pe­ment de loi­sirs po­ly­va­lent.

Cette an­cienne cha­pel­le­rie­tein­tu­re­rie est en mau­vais état et le ter­rain est pol­lué. Or, Épo­ra sou­tient les com­munes en trai­tant les friches in­dus­trielles en vue de créa­tion de lo­ge­ments et d’équi­pe­ment de loi­sir po­ly­va­lent. Cette conven­tion per­met­tra la dé­mo­li­tion et la dé­pol­lu­tion. La Ville est pro­prié­taire du site, 3.600 m2, y com­pris de la pointe qui sert de par­king. Le pro­jet s’élève à 440.000 €, pour le­quel la Ville par­ti­ci­pe­ra à hau­teur de 205.000 € HT payables en trois fois, fin 2016, 2017 et 2018.

À pro­pos de l’équi­pe­ment de loi­sirs, le pro­jet, qui ne se­rait pas à la charge de la com­mune, n’a pas en­core été va­li­dé et se­rait confié aux so­cié­tés bou­listes de Cha­zelles et de Vi­ri­celles.

Un trans­fert de voi­rie a été vo­té : 38.000 € ont été pré­vus au bud­get en rai­son de voi­rie de moins bonne qua­li­té dans l’échange entre le Dé­par­ te­ment et la com­mune. Dé­jà, le conseil dé­par­te­men­tal a pré­vu la ré­fec­tion de la bande rou­lante de la rue La­mar­tine, les struc­tures et les ac­co­te­ments res­tant à la charge de la Ville (250 à 300.000 €), ce qui se­ra fait si­mul­ta­né­ment, un che­mi­ne­ment pié­ton­nier et des sta­tion­ne­ments sup­plé­men­taires, de la rue de la Ma­done, au rond­point de la route de Saint­Gal­mier.

Taxe sur la pu­bli­ci­té ex­té­rieure

Il a aus­si été ques­tion de la taxe sur la pu­bli­ci­té ex­té­rieure, vo­tée en 2008 et ja­mais ap­pli­quée. Elle concerne les com­merces, l’ar­ti­sa­nat, les sup­ports fixes et vi­sibles sur la voie pu­blique, les pré­en­seignes. Elle se­ra ap­pli­cable en 2017 et per­met­tra une ren­trée d’ar­gent de 2.500 € maxi­mum.

La dé­cla­ra­tion préa­lable pour les murs de clô­ture (une obli­ga­tion afin d’évi­ter les conflits entre voi­sins) ain­si que la taxe d’amé­na­ge­ment sur les abris de jar­din ont éga­le­ment été vo­tées. Se­ront exo­né­rés les abris in­fé­rieurs à 5 m2. Au­de­là et jus­qu’à 40 m2, la taxe por­te­ra sur 50 % de la sur­face, dès le 1er jan­vier 2017. À no­ter que les abris de jar­din sont sou­mis à dé­cla­ra­tion préa­lable en mai­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.