Un hom­mage of­fi­ciel ren­du à Ro­bert Pa­ré

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pays D'astrée -

Un vent d’émo­tion a souf­flé de­vant la vieille église, jeu­di 14 juillet, lors de l’inau­gu­ra­tion d’une plaque en hom­mage à Ro­bert Pa­ré : ce jeune homme avait quit­té dé­fi­ni­ti­ve­ment le village vers 1652 avant de re­joindre Qué­bec, au terme d’une pé­rilleuse tra­ver­sée, et d’y fon­der une fa­mille.

Plu­sieurs Qué­bé­cois et des­cen­dants étaient pré­sents aux cô­tés, entre autres, du maire Gilles Tho­mas et du pré­sident de l’as­so­cia­tion Fran­ceQué­bec et an­cien maire de Saint­Ger­main­La­val Vi­tal Ver­nin. La plaque a été of­ferte par Phi­lippe Pa­ré et son épouse Fran­çoise qui l’ont ra­me­née du Qué­bec.

Au Qué­bec, Ro­bert Pa­ré était ré­pu­té comme maître char­pen­tier. Le 20 oc­tobre 1653, il épouse Fran­çoise Le­houx, ori­gi­naire de Nor­man­die. Le couple s’ins­talle à Sainte­An­nede­Beau­pré, sur les rives du Saint­Laurent. Il a eu 9 en­fants et 63 pe­tits­en­fants ; on lui compte au­jourd’hui plus de 17.000 des­cen­dants dont Cé­line Dion, An­gé­li­na Jo­lie, Diane Tell, Fa­bienne Thie­bault et Jus­tin Bie­ber.

On en sait plus de­puis 2004 seule­ment

De la vie de Ro­bert Pa­ré à Saint­Laurent, on sait peu de choses, par manque d’ar­chives de l’époque. Il était le fils d’un tis­se­rand du ha­meau de Les­tra Bas et se­rait né vers 1630. Plu­sieurs hy­po­thèses pour ex­pli­quer son dé­part. Il au­rait no­tam­ment pu émi­grer pour fuir une vie dif­fi­cile, peut­être de scieur de long, comme d’autres hommes du Haut Fo­rez qui par­ti­ci­paient ain­si à la construc­tion de gros ba­teaux.

À Saint­Laurent, on a connais­sance de l’aven­ture de Ro­bert Pa­ré de­puis 2004 seule­ment. Plu­sieurs re­cherches lo­cales ont été me­nées grâce à Re­né Rey­naud, Jo­seph Pi­con et Ma­rius Per­ret, tous trois dé­ cé­dés de­puis, et avec l’im­pli­ca­tion de Ma­rius Bar­jat. En 2009, la mu­ni­ci­pa­li­té a ou­vert un livre d’or après la vi­site de Clau­dette Pa­ré et son époux. Au­jourd’hui, la plaque en hom­mage à Ro­bert Pa­ré est « une belle ini­tia­tive qui s’ins­cri­ra dans le temps », a écrit Sté­pha­nie Pa­ré avant de re­mer­cier la com­mune de Saint­Laurent d’ac­cueillir « tous ces en­va­his­seurs du nou­veau monde qui sou­haitent mar­cher sur les traces de leur an­cêtre. »

SYM­BOLE. Une plaque en hom­mage à Ro­bert Pa­ré a été inau­gu­rée contre le mur de l’église.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.