Un fes­ti­val qui re­prend le cours de son his­toire

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale -

En avant-pro­pos du compte ren­du du pre­mier Fes­ti­val d’his­toire de Mont­bri­son, le maire Guy Poi­rieux avait re­mer­cié « Ma­de­moi­selle Go­non, In­gé­nieur du CNRS », ain­si que Ma­de­moi­selle Vial­lard et Mon­sieur Gaus­sin, pour « le concours pré­cieux [qui] a ef­fec­ti­ve­ment construit le col­loque ».

À l’époque, en 1986, le thème du fes­ti­val était « Les Li­ber­tés au Moyen Âge », et le but de la ma­ni­fes­ta­tion était, pour le maire de l’époque, de faire « une ma­ni­fes­ta­tion ori­gi­nale as­so­ciant scien­ti­fiques et grand pu­blic en sym­biose di­recte ». Avec pour ob­jec­tif pour les élus mont­bri­son­nais d’alors que « ce col­loque, creu­set de la connais­sance di­rec­te­ment échan­gée, soit va­lo­ri­sé par tout un en­semble de ma­ni­fes­ta­tions ou­vertes au grand pu­blic et même prises en charge et por­tées par lui ».

Trente ans après, et 16 ans après la der­nière édi­tion, c’est le même ob­jec­tif qui pré­side dans l’es­prit des or­ga­ni­sa­teurs (lire notre édi­tion du 14 juillet 2016).

Plu­sieurs ma­ni­fes­ta­tions or­ga­ni­sées

Ain­si, la Dia­na et la Ville de Mont­bri­son ont dé­ci­dé de re­lan­cer le Fes­ti­val d’his­toire, dont le thème se­ra « Boire et man­ger : une his­toire cultu­relle ».

Cet évé­ne­ment, qui se dé­rou­le­ra du 4 au 6 no­vembre 2016, se­ra, pour la mu­ni­ci­pa­li­té, « le fruit du par­te­na­riat re­dy­na­mi­sé entre La Dia­na et la Ville ». Il au­ra pour ac­teurs les forces vives du Mont­bri­son­nais comme les éta­blis­se­ments sco­laires, les struc­tures cultu­relles, la mé­dia­ thèque, ou en­core les pro­fes­sion­nels de l’ali­men­ta­tion.

Au­tour de ce thème, plu­sieurs ma­ni­fes­ta­tions se­ront or­ga­ni­sées. No­tam­ment « un col­loque scien­ti­fique au­tour du­quel des uni­ver­si­taires de huit pays et de trois conti­nents pré­sen­te­ront l’état de leurs re­cherches et confron­te­ront leurs points de vue », le boire et le man­ger ayant été de tout temps un su­jet de re­cherches di­verses (éco­no­mie, so­cial, po­li­tique, an­thro­po­lo­gie…). Par­mi les thèmes abor­dés fi­gurent « La cui­sine : de mères en filles ? », « Le bon goût », « Ca­fés d’ici et d’ailleurs », « Boire et man­ger, de l’Est au Sud »… L’ac­cès au col­loque se­ra libre et gra­tuit et, les or­ga­ni­sa­teurs l’ont pro­mis, le jar­gon scien­ti­fique se­ra ex­clu.

Par­mi les autres ani­ma­tions pro­po­sées fi­gu­re­ront un concert de mu­sique et de chant par des écoles mont­bri­son­naises, des dé­mons­tra­tions de gas­tro­no­mie his­to­rique par un pro­fes­sion­nel spé­cia­li­sé, un sa­lon du livre d’his­toire et de gas­tro­no­mie, des ex­po­si­tions ou en­core un fes­ti­val de ci­né­ma.

« Dans le même es­prit qui pré­si­dait à l’époque »

Pour les membres de la so­cié­té his­to­rique et ar­chéo­lo­gique du Fo­rez, cette nou­velle édi­tion du fes­ti­val d’his­toire « s’ins­crit plei­ne­ment dans l’es­prit qui pré­si­dait à l’époque aux ma­ni­fes­ta­tions : un mo­ment pri­vi­lé­gié au cours du­quel les scien­ti­fiques et le grand pu­blic se ren­contrent au­tour d’un thème que cha­cun peut s’ap­pro­prier et où cha­cun ap­porte sa pierre ». Un es­prit que Guy Poi­rieux et Mar­gue­rite Go­non ne re­nie­raient pas.

MAR­GUE­RITE GO­NON. Lors du pre­mier Fes­ti­val d’his­toire, dont le thème était le Moyen-Âge. Un su­jet qui la pas­sion­nait.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.