Le mé­lo­mane An­toine Ri­voire nous a quit­tés

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Forez Est -

An­toine Ri­voire est dé­cé­dé. C’est à Lorette, où il était né le 10 mai 1929, qu’il a été in­hu­mé après la cé­ré­mo­nie re­li­gieuse cé­lé­brée à Rive­de­Gier. De­puis juin 2015, il ré­si­dait à l’Ephad Sté­phane­Hes­sel (éta­blis­se­ment d’hé­ber­ge­ment pour per­sonnes âgées dé­pen­dantes), à Saint­Étienne. Il avait sui­vi ses études au Grand Sé­mi­naire de Lyon, avant d’en­ta­mer une car­rière d’en­sei­gnant (mu­sique, his­toire, géo­gra­phie) au ly­cée pro­fes­sion­nel de Ri­vede­Gier. Il avait été nom­mé di­rec­teur de l’école pri­maire de Veauche en 1960, an­née où il s’était ma­rié. Ar­ri­vé à Cha­zel­les­sur­Lyon, au col­lège Raoul­Fol­le­reau, il y avait en­sei­gné ses ma­tières de pré­di­lec­tion jus­qu’à la re­traite. C’est à cette époque que le couple et ses en­fants, Ma­rie­Pas­cale, JeanP­hi­lippe, Pierre­Mi­chel et Jean­Jacques, se sont ins­tal­lés dans la mai­son de Vi­ri­celles, quatre en­fants aux­quels il trans­met­tra sa pas­sion ain­si qu’à ses sept pe­tits­en­fants.

Mais c’est à la mu­sique qu’An­toine a consa­cré sa vie, comme le confie Ma­ rie­Jo, son épouse, el­le­même pro­fes­seur de mu­sique, tou­jours à ses cô­tés.

Des messes ani­mées

Il avait fon­dé Les pe­tits chan­teurs de Veauche et à Cha­zelles, il avait pris la suite de M. Penot, or­ga­niste, pour di­ri­ger la cho­rale pa­rois­siale Notre­Dame. Ma­rie­Jo a été chef de choeur pen­dant plus de qua­rante ans. En­semble, ils ont ani­mé de nom­breuses messes à Cha­zelles comme à Vi­ri­celles. Pen­dant trente ans, il a aus­si en­sei­gné aux ses­sions d’orgue li­tur­gique d’An­ne­cy et Mont­bri­son.

DÉ­CÈS. La mu­sique était la pas­sion de sa vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.