Le même re­frain, sans en­train

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Sports - Pierre-Oli­vier Vé­rot

Comme si la sai­son der­nière ne s’était pas ar­rê­tée. Comme si l’Eu­ro et la plu­part de ses matches in­si­pides n’avaient pas in­ter­rom­pu les joutes na­tio­nales. Les nom­breux spec­ta­teurs pré­sents jeu­di der­nier à Geof­froy-Gui­chard ont re­trou­vé leur équipe qua­si­ment comme ils l’avaient lais­sée. Sans re­crue ali­gnée au dé­but du match, comment au­rait-il pu en être au­tre­ment ? L’en­nui était de re­tour, lui aus­si, du­rant une ren­contre vierge de but et qua­si­ment d’oc­ca­sions. Autres re­pères, Pogba est tou­jours aus­si ap­proxi­ma­tif et dan­ge­reux par les coups-francs qu’il pro­voque, le coa­ching de Gal­tier tou­jours pré­vi­sible et la construc­tion du jeu, par­tant de trois mi­lieux à vo­ca­tion dé­fen­sive, pointe en­core aux abon­nés ab­sents. Le fait que le coach et le ca­pi­taine aient trou­vé cette pauvre pres­ta­tion en­cou­ra­geante n’est pas fait pour nous ras­su­rer. « On peut se qua­li­fier sans mar­quer », a clai­ron­né l’en­traî­neur. Certes, si l’on base la pro­gres­sion d’un club sur la lo­te­rie des tirs au but. Mais que ses hommes sachent qu’il leur est éga­le­ment pos­sible de se qua­li­fier en mar­quant des buts ! Ré­vo­lu­tion­naire, non ? Pour ce­la, les di­ri­geants se­raient bien ins­pi­rés d’ajou­ter une touche tech­nique à leur mi­lieu de ter­rain. Si Es­sey­ric n’avait pas to­ta­le­ment convain­cu, il af­fi­chait tou­te­fois des sta­tis­tiques pré­sen­tables. On es­père vrai­ment qu’il se­ra rem­pla­cé pour don­ner un peu d’al­lant au jeu des Verts. On sou­haite aus­si que Be­ric re­trouve tout son to­nus et son flair pour pro­fi­ter des maigres pro­vi­sions dont il de­vra sans doute se conten­ter cette sai­son. Ne pas ga­gner en Grèce jeu­di se­rait une bien vi­laine fa­çon de dé­mar­rer cette sai­son que le club aborde sans cer­ti­tudes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.