Des fou­lées ve­nues droit d’Al­le­magne

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Portes Du Forez -

« J’ai re­çu un ap­pel té­lé­pho­nique : “Fé­li­ci­ta­tions, vous avez été l’ha­bi­tante de Neu­Isen­burg la plus ra­pide lors du se­mi­ma­ra­thon de la course lo­cale des Hu­gue­nots. Les ga­gnants des 10 et 21,1 kms sont in­vi­tés par l’as­so­cia­tion de ju­me­lage de NeuI­sen­burg à par­ti­ci­per aux Fou­lées veau­choises, à Veauche” », ra­conte An­drea Hel­mut.

Une course mé­mo­rable

C’était la pre­mière fois que ses chaus­sures de course fou­laient le sol fran­çais. In­vrai­sem­blable, compte te­nu de ses quelque 300 se­mi­ma­ra­thons. En pen­sant au pro­blème de la langue, cette spor­tive al­le­mande ap­pré­hen­dait un peu. Avec Ma­nuel Gal­lud, le pré­sident de Veau­ che ju­me­lage, ce fut un char­mant « Bon­jour An­drea, bien­ve­nue à Veauche » sui­vi de bises sur les deux joues. Avec sa femme Pas­cale, Anne et Bru­no Fer­nan­dez, sa fa­mille d’ac­cueil et Mar­tine Du­frane vice­pré­si­dente, ce fut le dé­but d’une en­tente cor­diale.

Une ami­tié pro­fonde

« Les Fou­lées Veau­choises n’ont pas un tra­cé spec­ta­cu­laire et on peut donc le com­pa­rer un peu à la Course des Hu­gue­nots. À l’ex­té­rieur de la ville, il y a quelques en­droits im­por­tants avec des prés, des che­mins em­pier­rés. Si l’on fait une faute à cet en­droit, on perd beau­coup d’élan pour la longue par­tie route. Je me suis ac­cro­chée à la fou­lée d’un cou­reur du Run­ning Club Veau­chois. J’avais suf­fi­sam­ment de force pour faire le deuxième puis le troi­sième tour au même rythme. L’ar­ri­vée sans fleurs ni cou­ronne, mais la pre­mière, car la seule al­le­mande vic­to­rieuse dans ma ca­té­go­rie », écri­ra quelque temps plus tard An­drea à l’as­so­cia­tion de ju­me­lage Veau­choise.

« Grâce à cette ini­tia­tive, j’ai ga­gné dans tous les do­maines : une course à Veauche et plein de nou­veaux amis. Quelques­uns nous ont dé­jà ren­du vi­site comme Gaël Pois­son­nier, le Veau­chois le plus ra­pide du se­mi­ma­ra­thon des Fou­lées veau­choises et ça conti­nue. Es­pé­rons que les cou­reurs de Neu­Isen­burg ne se­ront plus une mi­no­ri­té à Veauche. Les re­la­tions entre la Course des Hu­gue­nots et les Fou­lées Veau­choises, ini­tiées par les as­so­cia­tions de ju­me­lage, conduisent à une ami­tié pro­fonde », conclut­elle. Peut­être par­ti­ci­pe­ra­telle à la trei­zième édi­tion des Fou­lées veau­choises, sa­me­di 3 sep­tembre...

COURSE. Le se­mi-ma­ra­thon n’a pas de fron­tière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.