« Ap­por­ter de nou­velles idées »

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Portes Du Forez -

Laurent Mi­chal­let, pré­sident-or­ga­ni­sa­teur du plus an­cien en­du­ro de France, a dé­ci­dé de pas­ser la main.

Com­ment s’est pas­sée ce 29e en­du­ro ? Ce­la a été une très bonne édi­tion, tout s’est très bien pas­sé. Les carpes ont été très pré­sentes, donc tout le monde est content, or­ga­ni­sa­teurs et concur­rents.

Ces der­niers ont d’ailleurs été bien ré­com­pen­sés… Nous avons dis­tri­bué pour un to­tal de 4.000 € de ré­com­penses. Tout le monde est re­par­ti avec quelque chose car cha­cun le mé­ri­tait.

Que re­tien­drez-vous de cette édi­tion ? Le re­cord de poids to­tal a été bat­tu. La pre­mière manche avait très bien dé­mar­ré avec plus de 2.100 tonnes de pois­son. Et si la se­conde a été moins pro­li­fique, avec 1.731 tonnes, nous avons bat­tu le re­cord de 2012 de plus de 300 kg.

Vous pro­je­tez-vous dès à pré­sent sur la tren­tième édi­tion ? Par ques­tion­naire, nous avons de­man­dé leur avis aux concur­rents. Pour une grande ma­jo­ri­té, ils de­mandent un prolongement de la du­rée de l’épreuve de 24 heures, pour pas­ser à 120. Tous sou­haitent un bon re­pas dès le sa­me­di avant de dé­bu­ter la com­pé­ti­tion, qui in­ter­vien­drait le di­manche ma­tin, pour se pro­lon­ger jus­qu’au ven­dre­di.

Le bud­get de­vra-t-il être plus consé­quent ? Ce ne se­ra pas un pro­blème, les lots se­ront à la hau­teur. Quant aux concur­rents, ce se­ront sû­re­ment les mêmes puisque nous en­voyons les fiches d’ins­crip­tion à ceux qui ont dé­jà par­ti­ci­pé. En gé­né­ral, il n’y a une rotation que pour deux ou trois équipes. Mais l’or­ga­ni­sa­tion ne de­vrait pas chan­ger beau­coup, sauf le ti­rage au sort. Tout ce­la reste à dé­fi­nir. Dans tous les cas, nous es­saye­rons d’at­teindre les quatre tonnes.

Com­ment ap­pré­hen­dez­vous la suite ? Je reste jus­qu’à l’as­sem­blée gé­né­rale de jan­vier. Il fau­dra alors re­nou­ve­ler le bu­reau pour ap­por­ter de nou­velles idées. Je suis là de­puis neuf ans et ce­la fait beau­coup de tra­vail alors que j’ai d’autres ac­ti­vi­tés et trois en­fants. Mais ma suc­ces­sion est as­su­rée.

PRÉ­SIDENT. Laurent Mi­chal­let était com­blé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.