Fouilla ’fest, une as­so­cia­tion de ta­lents et d’idées

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Ju­lien Gar­don

Le Fouilla’fest, dont la pre­mière édi­tion a lieu sa­me­di 27 août, est le ré­sul­tat d’un tra­vail col­lé­gial entre di­verses as­so­cia­tions et des par­ti­cu­liers qui sou­haitent échan­ger leurs idées et faire en­tendre leurs voix.

Fouilla’fest pré­sente un pro­gramme très riche. Des confé­rences et des in­ter­ven­tions, des spec­tacles, un vil­lage as­so­cia­tif lu­dique, un mar­ché de pro­duc­teurs et d’ar­ti­sans… Une ri­chesse qui s’ex­plique par le nombre d’in­ter­ve­nants dans l’or­ga­ni­sa­tion de la pre­mière édi­tion de ce « fes­ti­val in­ter­as­so­cia­tif mi­li­tant et convi­vial ».

« Il s’agit d’un tra­vail en col­la­bo­ra­tion où cha­cun ap­porte ses idées, ex­plique Da­dou, le pré­sident de l’as­so­cia­tion L’Es­per­luette, à l’ori­gine du fes­ti­val. L’ob­jec­tif est de don­ner la voix à tous ceux qui veulent chan­ger les choses. »

Pour ce­la, toutes les as­so­cia­ tions lo­cales ont été contac­tées et in­vi­tées, afin de rendre ce mo­ment d’échanges riche et di­ver­si­fié. « Il s’agit de faire cir­cu­ler des idées qui ont trait au quo­ti­dien de cha­cun. Nos trois mots d’ordre sont “Prendre soin de la terre et de l’hu­main et par­ta­ger équi­ta­ble­ment”. »

Dans cette op­tique, non loin du vil­lage as­so­cia­tif, de 14 à 20 heures dans le parc du châ­teau de Gou­te­las, des confé­rences por­te­ront sur des thèmes comme la Fi­nance au­tre­ment, ou en­core For­ma­tion à une com­mu­ni­ca­tion non­vio­lente, et des in­ter­ven­tions se­ront as­su­rées au­tour de su­jets comme l’in­for­ma­ti­sa­tion à ou­trance, l’ob­so­les­cence pro­gram­mée, la per­ma­cul­ture ou le lien so­cial. Un lien qui, pour les pro­ta­go­nistes, passe par le lo­cal.

Ain­si, un mar­ché de pro­duc­teurs et ar­ti­sans lo­caux se­ra pro­po­sé, ain­si qu’un fo­rum des as­so­cia­tions que les or­ga­ni­sa­teurs veulent vi­vant. « Il ne s’agi­ra pas seule­ment d’une vi­trine, mais de stands lu­diques où les in­ter­ve­nants au­ront des choses nou­velles à pré­sen­ter, avec pour ob­jec­tif d’ap­prendre au pu­blic. Mais il faut que tout ce­la soit ac­ces­sible à tous, qu’il n’y ait pas d’en­trisme. »

Une bière spé­ciale pour l’oc­ca­sion

Le soir même, dans la cour du châ­teau, il s’agi­ra d’« un fes­ti­val plus clas­sique », avec des groupes de mu­si­ciens… lo­caux.

Lo­caux, comme les pro­duits de res­tau­ra­tion qui se­ront pro­po­sés toute la jour­née sur le

site, avec no­tam­ment les bières de la Bras­se­rie la Ca­naille de Sail­sous­Cou­zan et une bière spé­cia­le­ment confec­tion­née pour l’oc­ca­sion par la Bras­se­rie du Brion­nais, la Goûte. Car une pre­mière, ça s’ar­rose.

« Prendre soin de la terre et de l’hu­main et par­ta­ger équi­ta­ble­ment »

PHO­TO : GRÉ­GO­RY BRET

GOU­TE­LAS. Le châ­teau abri­te­ra la pre­mière édi­tion du Fouilla’fest.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.