L’école Brillié à l’heure de la ren­trée

L’équipe en­sei­gnante a écour­té ses va­cances pour pré­pa­rer au mieux cette pre­mière ren­trée

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Jean-Fran­çois Vernet jean-fran­cois.vernet@cen­tre­france.com

MONTBRISON. Le nou­veau groupe sco­laire ac­cueille, jeu­di 1er sep­tembre, les 300 élèves des an­ciennes écoles Cha­vas­sieu, du Centre et Châ­teau La­chèze.

EM­MÉ­NA­GE­MENT. Le corps en­sei­gnant et les ser­vices mu­ni­ci­paux ont mis les bou­chées doubles, cet été, pour que l’éta­blis­se­ment soit fin prêt le jour J.

« On va ap­prendre à vivre en­semble dans de nou­veaux lo­caux » « Em­mé­na­ger dans une nou­velle école, c’est un beau pro­jet, unique dans une car­rière d’en­sei­gnant » MA­RIE LE BARRIER. Di­rec­trice de l’école ma­ter­nelle

Le groupe sco­laire Brillié ouvre en­fin ses portes en ce jeu­di 1er sep­tembre 2016. Une date très at­ten­due par le corps en­sei­gnant qui a in­ves­ti ses nou­veaux lo­caux bien avant la ren­trée of­fi­cielle. Les 300 élèves at­ten­dus peuvent ar­ri­ver se­rei­ne­ment.

Des plots de tra­vaux pu­blics ja­lonnent en­core le nou­veau par­king, au 20 de la rue Brillié. Les places ne sont pas en­core toutes dé­li­mi­tées. Un ca­mion benne vient dé­ver­ser de la terre pour pré­pa­rer de fu­turs es­paces verts. En ce dé­but de se­maine, les der­niers dé­tails se règlent au­tour du nou­veau groupe sco­laire Brillié qui s’ap­prête à vivre sa pre­mière ren­trée.

À l’in­té­rieur, quelques car­tons sont po­sés dans des cou­loirs qui semblent en­core bien vides. Il faut dire que les ar­moires ne sont ar­ri­vées que lun­di et que les der­nières éta­gères ne sont pas en­core ins­tal­lées. Les pe­tits coups de stress de der­nière mi­nute d’un dé­mé­na­ge­ment his­to­rique pour Montbrison. Car l’ou­ver­ture du groupe Brillié si­gni­fie la fer­me­ture des écoles ma­ter­nelles du Centre et de Châ­teau La­chèze et celle de l’école élé­men­taire Cha­vas­sieu. « Em­mé­na­ger dans une nou­velle école, avec toute la ré­flexion qu’il y a au­tour, c’est un beau pro­jet, unique dans une car­rière d’en­sei­gnant », in­dique Ma­rie Le Barrier, di­rec­trice de l’école ma­ter­nelle, fruit de la fu­sion des deux éta­blis­se­ments pré­ci­tés. « Nous al­lons ap­prendre à tra­vailler en­semble. Ce chan­ge­ment re­pré­sente beau­coup de tra­vail sup­plé­men­taire, mais il est in­té­res­sant de vivre ce type de fu­sion », dé­ve­loppe la di­rec­trice, qui fait par­tie de l’équipe de six en­sei­gnants char­gée de gé­rer les quelque 120 élèves ré­par­tis dans cinq classes.

Des lo­caux adap­tés aux nou­veaux en­sei­gne­ments

Même son de cloche du cô­té de l’école élé­men­taire. Ge­ne­viève Du­mas, an­cienne di­rec­trice de Cha­vas­sieu, est ar­ri­vée avec la même équipe de dix en­sei­gnants et de deux Ra­sed (Ré­seau d’aide aux en­fants en dif­fi­cul­té). « Nous dis­po­sons d’un bel ou­til, bien plus consé­quent. Tout est aux normes et les lo­caux sont plus spa­cieux, très clairs, plus agréables et mieux adap­tés aux nou­veaux en­sei­gne­ments. On bé­né­fi­cie par exemple d’une classe mo­bile PC et d’une classe mo­bile ta­blettes. On a aus­si notre propre bi­blio­thèque. » 178 élèves sont at­ten­dus jeu­di 1er sep­tembre pour suivre les cours élé­men­taires.

Toutes deux sa­luent le pro­fes­sion­na­lisme de l’équipe en­sei­gnante, pres­sée de pou­voir ha­bi­ter ses nou­veaux lo­caux, et des ser­vices tech­niques de la ville : « Les en­sei­gnants sont ve­nus sur leur pé­riode de va­cances et la mai­rie a vrai­ment tout mis en oeuvre pour que l’on soit prêts à ac­cueillir les élèves le jour J », té­moigne Ge­ne­viève Du­mas. « Des me­nui­siers, plâ­triers, pay­sa­gistes en pas­sant par la main­te­nance in­for­ma­tique, tout le monde a vrai­ment joué le jeu », sa­lue Ma­rie Le Barrier.

Les en­fants se­ront donc par­fai­te­ment ac­cueillis dans ce nou­vel éta­blis­se­ment. « On sait com­ment on va pro­cé­der, mais tout n’est pas arrêté, confie Ge­ne­viève Du­mas. On va ap­prendre à vivre en­semble dans de nou­veaux lo­caux. Ain­si, les tra­cés de la cour élé­men­taire n’ont pas en­core été faits. Nous al­lons voir com­ment les en­fants l’in­ves­tissent avant de dé­ci­der avec eux de l’em­pla­ce­ment du ter­rain de sport ou de la ma­relle. » Quelques dé­tails pra­tiques sont en­core à ré­gler comme la dis­tance avec les gym­nases mont­bri­son­nais. Les ré­flexions sont en cours avec la mai­rie.

En at­ten­dant, au 20 rue Brillié, tout le monde se­ra à l’heure jeu­di ma­tin pour ac­cueillir les heu­reux élèves.

CHAN­GE­MENT. Ge­ne­viève Du­mas et le corps en­sei­gnant ont écour­té leurs va­cances pour s’ins­tal­ler conve­na­ble­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.