Ca­ni­cule : il faut res­ter vi­gi­lant

Le plan ca­ni­cule a at­teint le ni­veau orange

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrison -

Le plan ca­ni­cule, mis en place après 2003, per­met aux ser­vices mu­ni­ci­paux de mieux connaître les per­sonnes sus­cep­tibles d’avoir be­soin d’aide en cas de fortes cha­leurs.

uite à la forte hausse des tem­pé­ra­tures la se­maine der­nière, le ni­veau 3 (alerte ca­ni­cule) du Plan ca­ni­cule a été ac­ti­vé par le Pré­fet de la Loire, Évence Ri­chard, jeu­di 25 août. L’oc­ca­sion de s’in­té­res­ser sur le fonc­tion­ne­ment du plan ca­ni­cule à Montbrison : ren­contre avec Mi­chèle Ca­ci de l’Of­fice mu­ni­ci­pal des per­sonnes âgées et re­trai­tées (Om­par) et Mar­tine Gri­vil­lers, ad­jointe en charge des ac­tions so­ciales et de la so­li­da­ri­té. les per­sonnes ins­crites sur le fi­chier pour avoir connais­sance de leur san­té et de leurs be­soins éven­tuels, pré­cise Mar­tine Gri­vil­lers. En amont, nous in­ci­tons les mé­de­cins, les pro­fes­sion­nels de san­té, le per­son­nel mé­di­cal et pa­ra­mé­di­cal à faire connaître à leurs pa­tients la pos­si­bi­li­té de s’ins­crire sur le fi­chier. Ce sont les per­sonnes elles­mêmes ou leur fa­mille qui s’ins­crivent. Une af­fiche est ap­po­sée à l’Om­par, un en­cart est dif­fu­sé sur le site de la mai­rie tout comme sur le pan­neau lu­mi­neux de Moingt ».

Cette an­née, vingt per­sonnes se sont ins­crites, un chiffre moins éle­vé que les an­nées pré­cé­dentes. Mi­chèle Ca­ci les a ap­pe­lées tous les jours en fin de ma­ti­née et en a vi­si­té plu­sieurs, cer­taines per­sonnes étant re­la­ti­ve­ment iso­lées. « Il y a une spé­ci­fi­ci­té cette an­née avec l’ar­ri­vée tar­dive de la ca­ni­cule, du mer­cre­di 24 au sa­me­di 28 août. Le maire a de­man­dé de res­ter vi­gi­lant dans les jours à ve­nir même si l’alerte est le­vée et que le plan se ter­mine fin août. Au bout de trois jours, on sent que les per­ sonnes com­mencent à être fa­ti­guées ; d’ailleurs elles le disent elles­mêmes. À Montbrison, on se connaît. On sait si des soi­gnants ou des aides mé­na­gères passent chaque jour. Les gens sont so­li­daires et les voi­sins jouent bien leur rôle en cas de be­soin », se ré­jouit Mi­chèle Ca­ci. Et d’ajou­ter : « Nous avons éga­le­ment si­gné une conven­tion avec le ci­né­ma Rex qui est cli­ma­ti­sé et prêt à ac­cueillir les gens fra­gi­li­sés en cas de be­soin. Mais il n’y a pas eu de pro­blème ou des cas graves cet été ».

Le plan bleu au foyer-résidence

Au foyer résidence, le plan bleu a été dé­clen­ché : ce sont les mêmes consignes sa­chant que les ré­si­dents ont à dis­po­si­tion un es­pace cli­ma­ti­sé pour ve­nir se ra­fraî­chir.

Ces consignes sont ré­su­mées dans une bro­chure dis­po­nible à l’Om­par : « Boire as­sez, se ra­fraî­chir le corps, ne pas sor­tir aux heures chaudes et don­ner de ses nou­velles à son en­tou­rage ».

Seule­ment vingt Mont­bri­son­nais ins­crits cet été

CONSIGNES. L’ad­jointe Mar­tine Gri­vil­lers et la pré­si­dente de l’Of­fice mu­ni­ci­pal des per­sonnes âgées et re­trai­tées (Om­par), Mi­chèle Ca­ci, ont été par­ti­cu­liè­re­ment vi­gi­lantes en cette pé­riode de ca­ni­cule, suite au dé­clen­che­ment du ni­veau 3.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.