Une cen­taine de bé­né­voles au coeur de la course veau­choise

Les membres de l’Of­fice des sports ont or­ga­ni­sé une der­nière réunion avec les bé­né­voles

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Portes Du Forez -

Si­gna­leurs, spea­ker, sui­veurs, ra­vi­tailleurs, voi­ture-ba­lai… La réus­site des Fou­lées veau­choises re­pose en grande par­tie sur l’im­pli­ca­tion sans faille des bé­né­voles.

« On ouvre à 6 heures, sa­me­di ma­tin. Si vous êtes dis­po­nibles, n’hé­si­tez pas à ve­nir nous ai­der. Si le pré­sident est de bonne hu­meur, vous au­rez peut­être droit aux crois­sants », lance Ro­ger Louat, l’un des or­ga­ni­sa­teurs des Fou­lées veau­choises, à des­ti­na­tion des bé­né­voles. Lun­di 22 août, salle Émile­Pel­le­tier, une bonne par­tie d’entre eux étaient pré­sents pour écou­ter les der­nières consignes. D’une an­née sur l’autre, la mo­bi­li­sa­tion ne fai­blit pas pour faire de cette jour­née une réus­site. « Dé­but oc­tobre, on va or­ga­ni­ser un apé­ri­tif dî­na­toire, car on est bien contents de vous voir le jour J », sou­ligne Ro­ger Louat. Un juste re­tour pour sa­luer le tra­vail ef­fec­tué, du tra­cé jus­qu’à la si­gna­li­sa­tion, en pas­sant par les ra­vi­taille­ments, no­tam­ment. Les Fou­lées veau­choises ne se­raient pas aus­si belles sans eux.

RÉUNION. Les bé­né­voles se sont réu­nis pour en­tendre les der­nières consignes avant le jour J, sa­me­di 3 sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.