Les Verts dans leurs temps de pas­sage

Trois vic­toires, trois nuls et une dé­faite après sept ren­contres, toutes com­pé­ti­tions confon­dues

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Sports - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

La qua­li­fi­ca­tion pour la phase de poules de la Ligue Eu­ro­pa est un pre­mier ob­jec­tif. La page du mar­ché des trans­ferts en­fin tour­née, les hommes de Ch­ris­tophe Gal­tier se pré­parent à deux « som­mets ».

Flo­ren­tin Pog­ba se­ra­t­il en­core sté­pha­nois ce jeu­di ma­tin ? Si la ques­tion est po­sée, c’est que le dé­fen­seur cen­tral gui­néen de l’ASSE était convoi­té par Sun­der­land en cas de dé­part de l’an­cien Lo­rien­tais La­mine Ko­né pour Ever­ton.

Le club de nord­est de l’An­gle­terre ­ proche de Man­ches­trer Uni­ted où évo­lue le frère de Flo­ren­tin, Paul Pog­ba ­ au­rait fi­na­le­ment re­fu­sé l’offre des Tof­fees, lais­sant l’in­ter­na­tio­nal gui­néen sous li­cence avec les Verts. Pru­dence néan­moins, car le mar­ché es­ti­val des trans­ferts qui se re­fer­mait ce mer­cre­di 30 août, à mi­nuit, a tou­jours ten­dance à s’em­bal­ler dans les der­nières heures.

Dy­lan Saint-Louis vers La­val

Ain­si, Dy­lan Saint­Louis, convain­cant face à Mont­pel­lier puis face au Bei­tar Jé­ru­sa­lem, était at­ten­du à La­val pour un prêt d’une sai­son sans op­tion d’achat pour trou­ver plus de temps de jeu dans un club de Ligue 2. Porte de sor­tie que ne sem­blaient pas trou­ver Yo­han Mol­lo, Ben­ja­min Cor­gnet ou en­core Jé­ré­my Clé­ment, ce der­nier ayant été an­non­cé à Caen, Nantes et An­gers et pré­fé­rant fi­na­le­ment res­ter dans le Fo­rez, quitte à moins jouer.

Pas fa­cile de dé­grais­ser un ef­fec­tif dans un contexte où les offres de ser­vice sont nom­breuses. Pour­tant, les di­ri­geants sté­pha­nois avaient, ce mer­cre­di en­core, toutes les peines du monde à trou­ver chaus­sure à leur pied. En l’oc­cur­rence un dé­fen­seur, cen­tral de pré­fé­rence mais dans l’idéal ca­pable de jouer dans un cou­loir. La piste me­nant à un prêt du Mo­né­gasque Mar­cel Tis­se­rand sem­blait avoir du plomb dans l’aile de­puis l’offre d’achat adres­sée par les Al­le­mands d’In­gol­stadt au club de La Prin­ci­pau­té, plu­tôt en­clin à une vente.

Croire en l’ex­ploit à Pa­ris

Avec ou sans une cin­quième re­crue es­ti­vale, l’ASSE se pré­pare à vivre un mois de sep­tembre char­gé. Dès l’en­tame. Bat­tu à Mo­na­co (3 à 1), le Pa­ris-­Saint-Ger­main d’Unai Eme­ry, pro­chain ad­ver­saire des Fo­ré­ziens, le 9 sep­tembre, ne peut pas se per­mettre le moindre faux. Or l’ASSE, après sa dé­faite inau­gu­rale à Bor­deaux (3à 2), son suc­cès face à Mont­pel­lier (3 à 1) et son pe­tit nul (0 à 0) face à Tou­louse af­fiche un bi­lan cor­rect. Tout juste.

Les troupes de Ch­ris­tophe Gal­tier comp­taient 7 points après huit ren­contres en 20152016, 7 aus­si en 2014­2015 après six matches mais 9 en 20132014 après huit jour­nées, as­sor­tis d’une éli­mi­na­tion eu­ro­péenne. Alors…

Pour être vrai­ment dans des temps de pas­sage si­mi­laires à ceux de ces der­nières sai­sons, il fau­drait réus­sir un ex­ploit à Pa­ris : le club de la ca­pi­tale n’a pas con­nu deux re­vers consé­cu­tifs en L 1 de­puis no­vembre 2011. Six jours plus tard, dé­pla­ce­ment à Mayence pour la pre­mière jour­née de la phase de poules de la Ligue Eu­ro­pa. Le haut ni­veau.

DÉ­PART. Dy­lan Saint-Louis (ici der­rière Clé­ment Ca­ba­ton) à La­val, sans op­tion d’achat. de­vait être prê­té

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.