Ap­pe­ler une purge une purge

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Sports - Pierre-Oli­vier Vé­rot

Pas­cal Du­praz est un homme (d)éton­nant dans le monde du foot­ball où l’on cache sa bouche der­rière sa main pour par­ler et où, en zone d’in­ter­view, les pro­pos lé­ni­fiants sont la règle. Le sor­cier haut-sa­voyard n’a ain­si pas hé­si­té à qua­li­fier le « spec­tacle » du match de di­manche entre Sté­pha­nois et Tou­lou­sains de « purge ». Un 0-0, un vrai, avec de mi­nus­cules oc­ca­sions de but et un fes­ti­val de passes ra­tées et de frappes qui ont da­van­tage in­quié­té les oi­seaux de pas­sage que les gar­diens. Non, nous n’au­rons pas vu grand-chose d’en­cou­ra­geant dans cette pâle pres­ta­tion des hommes de Ch­ris­tophe Gal­tier face à une équipe de Tou­louse qui mise sur son po­ten­tiel ath­lé­tique et l’en­thou­siasme in­suf­flé par son coach. Cô­té sté­pha­nois, si les dé­buts d’Hen­ri Sai­vet ont été en­cou­ra­geants, les ti­tu­la­ri­sa­tions de Vincent Pa­jot et Ke­vin Mon­net-Pa­quet, le sa­cri­fice de Ro­naël Pierre-Ga­briel en dé­tresse à gauche, le ni­veau tech­nique d’une fai­blesse ébou­rif­fante de la char­nière Flo­ren­tin Pog­ba-Ke­vin Théo­phile-Ca­the­rine, le re­tour plus que dif­fi­cile d’un Ro­bert Be­ric qui ne semble pas traî­ner une ca­ra­vane mais un mo­bil-home, ont sau­té aux yeux des spec­ta­teurs. Comme toute la classe d’un Ole Sel­naes, rayon­nant au mi­lieu de ter­rain. On a hâte de le voir as­so­cié à Bryan Da­bo et Jor­dan Ve­re­tout pour trans­fi­gu­rer l’équipe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.