Veauche, An­dré­zieux, St-Bon­net-les-Oules et St-Cy­prien concer­nées

Veauche, Saint­Cy­prien, An­dré­zieux­Bou­théon et Saint­Bonn­net­les­Oules sont concer­nées

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Ju­lien Gar­don

Bou­le­vard de l’In­dus­trie, les pre­miers coups de pelle vont être don­nés à la fin du mois. En mars 2018, une ca­serne neuve et mo­derne de­vrait être opé­ra­tion­nelle.

La construc­tion d’une nou­velle ca­serne de pom­piers à An­dré­zieux­Bou­théon rentre dans le cadre d’un pro­ces­sus lan­cé en 2003 par le Ser­vice d’in­cen­die et de se­cours de la Loire (Sdis 42) : « Sur une pé­riode de quinze ans, nous avons pré­vu de re­cons­truire ou mo­der­ni­ser la ma­jo­ri­té de nos centres », ex­plique Ber­nard Phi­li­bert, pré­sident du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion du Sdis 42, qui en­globe 72 centres d’in­cen­die et de se­cours, dont 57 sont concer­nés par ce plan de grande am­pleur ju­gé né­ces­saire.

« La plu­part de nos ca­sernes sont an­ciennnes et ne dis­posent pas de toutes les com­mo­di­tés. Nous fai­sons en sorte que nos pom­piers aient le plus de confort pos­sible pour me­ner à bien leur mis­sion. »

La ca­serne an­dré­zienne s’ap­prête donc à chan­ger de place, et les 69 pom­piers mixtes (*), pla­cés sous les ordres du ca­pi­taine Gré­go­ry Bert, oc­cu­pe­ront en mars 2018 des lo­caux tout neufs, bou­le­vard de l’In­dus­trie. « Il se­ra plus fa­cile pour eux de tra­vailler dans cet équi­pe­ment plus mo­derne où la re­mise des vé­hi­cules, les équi­pe­ments spor­tifs et l’es­pace de ma­noeuvre se­ront amé­lio­rés. » Quant à la toi­ture, en­tiè­re­ment vé­gé­ta­li­sée, elle per­met­tra de ré­cu­pé­rer les eaux plu­viales (qui ser­vi­ront au net­toyage des vé­hi­cules), dans un sou­ci de dé­ve­lop­pe­ment du­rable.

« Pro­po­ser de bonnes condi­tions doit sus­ci­ter des vo­ca­tions »

« Il s’agi­ra de l’une de nos cinq ou six grosses ca­sernes, pour­suit le pré­sident car celle d’An­dré­zieux­Bou­théon a éga­le­ment pour mis­sion d’as­su­rer la sé­cu­ ri­té de l’aé­ro­port de SaintÉ­tienne Loire où trois à cinq pom­piers sont mo­bi­li­sés pour chaque at­ter­ris­sage d’avion. »

Outre l’op­ti­mi­sa­tion de la sé­cu­ri­té des biens et des per­sonnes, dont l’ef­fi­ca­ci­té se­ra gran­de­ment amé­lio­rée, ce plan ca­sernes li­gé­rien doit per­mettre de sa­tis­faire « une pré­oc­cu­pa­tion de tous les jours » : trou­ver de nou­veaux vo­lon­taires. « Même si nous n’avons pas plé­thore de vo­lon­taires, la Loire n’est pas en crise à ce ni­veau­là, se sa­tis­fait Ber­nard Phi­li­bert. Mais pro­po­ser de bonnes condi­tions de tra­vail à nos femmes et nos hommes doit per­mettre de sus­ci­ter des vo­ca­tions. »

De nom­breuses ac­tions mises en place dans cette op­tique por­ tent leurs fruits et le dé­par­te­ment compte en­vi­ron 250 jeunes sa­peurs­pom­piers (JSP). « Il est dif­fi­cile de les fi­dé­li­ser, car dès qu’ils com­mencent les études su­pé­rieures, ils quittent nos rangs la plu­part du temps. » En moyenne, un vo­lon­taire de la Loire reste une dou­zaine d’an­nées, « lé­gè­re­ment plus que la moyenne na­tio­nale ».

De gros in­ves­tis­se­ments chaque an­née

Tous les moyens sont mis dans le dé­par­te­ment pour as­su­rer la sé­cu­ri­té de ses ha­bi­tants, le SDIS in­ves­tis­sant chaque an­née entre 11 et 12 mil­lions d’eu­ros sur un bud­get de fonc­tion­ne­ment de l’ordre de 60 mil­lions. « Notre bud­get vient de la contri­bu­tion du dé­par­te­ment, des com­munes ou des EPCI (Éta­blis­se­ment pu­blic de co­opé­ra­tion in­ter­com­mu­nale) avec qui nous en­tre­te­nons de bonnes re­la­tions. »

« Il s’agi­ra de l’une de nos cinq ou six grosses ca­sernes »

Un in­ves­tis­se­ment de 2,6 mil­lions d’eu­ros

Le ter­rain de la fu­ture ca­serne a d’ailleurs été cé­dé par la mu­ni­ci­pa­li­té au Sdis 42, qui in­ves­tit 2,6 mil­lions d’eu­ros dans ce pro­jet et se­ra ain­si dans les meilleures dis­po­si­tions pour dé­fendre les com­munes d’An­dré­zieux­Bou­théon, Saint­Cy­prien, Saint­Bon­net­les­Oules et Veauche.

(*) 52 vo­lon­taires et 17 pro­fes­sion­nels com­posent la ca­serne an­dré­zienne : trois of­fi­ciers, un mé­de­cin, quatre in­fir­miers, 29 sous­of­fi­ciers, neuf ca­po­raux et 23 sa­peurs.

SITE. La fu­ture ca­serne an­dré­zienne se­ra si­tuée entre le bou­le­vard de l’In­dus­trie et la voie de che­min de fer, près du stade Ro­ger-Bau­dras.

CA­SERNE. D’une sur­face de 6.000 m2, le nou­veau centre d’in­cen­die et de se­cours coû­te­ra 2,6 mil­lions d’eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.